Tissage Moutet : au coeur d’une pépite régionale avec APACOM64

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Le 17 décembre 2019, l’entreprise béarnaise Tissage Moutet a ouvert ses portes aux membres d’APACOM 64. L’occasion de partager l’histoire et la communication de cette entreprise familiale.

Tissage Moutet a eu 100 ans en 2019. Quelles sont les grandes etapes de son évolution ?

Jean-Baptiste Moutet, issu d’une famille de cultivateurs béarnais, a donné naissance à une dynastie de tisseurs en rachetant en 1874 un magasin de tissus à Orthez. En 1919, Georges Moutet industrialise la production et contribue à la création du fameux linge basque. Jacques Moutet crée, dans les années 1970, une usine ultra-moderne qui devient l’une des premières productions françaises de linge de maison. Puis, Catherine Moutet a fait renaître l’entreprise de ses cendres après la crise de la fin des années 1990, et a collaboré avec de grands designers internationaux. Enfin, Benjamin Moutet collabore avec sa mère depuis le milieu des années 2010, en faisant le pari de la jeunesse et de l’innovation.

Authenticité, créativité, innovation : comment concilier ces enjeux quand on est tisseur depuis 100 ans ? 

Toutes les étapes de fabrication s’opèrent sur le même lieu ! Seulement 341 pas séparent la bobine de coton ou de lin (teinture – fils réalisés à Coarraze-Nay) du produit fini. Cette spécificité d’avoir toutes les étapes de fabrication sur un seul et même lieu permet l’excellence et l’innovation dans le savoir-faire.

quel rôle joue la communication dans le développement de l’entreprise ?

L’image et la notoriété de la marque se développent par la présence et l’animation sur les réseaux sociaux. Nous avons plus de commandes via le site Internet et plus de visibilité au sein de la concurrence depuis 2015, date où Tissage Moutet a développé fortement sa communication.

Quelle stratégie de communication avez-vous mise en place pour célébrer les 100 ans de l’entreprise ?

Nous avons voulu mettre en valeur nos produits: innovants et créatifs, ils représentent l’excellence d’un savoir-faire transmis depuis des générations. Nous avons notamment créé deux collections inspirées de nos archives. L’une d’elle a été réalisée en collaboration avec la célèbre Designer Matali Crasset. Nous avons également voulu mettre en avant notre fabrication, grâce à un site de production performant et unique dans son fonctionnement (intégration, innovation, transmission), via les Portes Ouvertes au travers de visites inédites de notre atelier, lors des journées du Patrimoine.

Quels sont les objectifs de l’exposition ?

Retracer plus de 100 ans de savoir-faire, entre tradition et innovation, c’était le pari de cette exposition, pour découvrir tous les secrets de la Maison Moutet ! Loin d’être un long fleuve tranquille, la saga Moutet est aussi imprévisible que le Gave qui coule près de son usine… Nous avons voulu que l’exposition soit visible par le plus grand nombre tout en la situant au cœur de l’entreprise, entre le magasin et l’atelier de production, en libre accès, aux horaires du magasin.

comment avez-vous CONÇU le catalogue de l’exposition ? 

Ce magazine célèbre 100 ans de tissage, d’innovations et de valeurs : le fabriqué en France, l’exigence, la curiosité et l’optimisme. C’est aussi un clin d’œil au repas gastronomique des Français, inscrit au patrimoine mondial de l’Humanité à l’Unesco. Une manière de rappeler que la table, la famille et le territoire restent au centre des débats. Ils sont l’âme de cette entreprise du patrimoine vivant. Un grand merci à Arnaud Dauphin pour les photographies et à Patrick Lebas pour les textes, la maquette et le graphisme de ce magazine unique et Collector !

Quelles ont été les retombées de l’exposition ? 

Plus de 400 personnes sont venues nous voir à Orthez lors de nos Portes Ouvertes spéciales 100 ans, pour les Journées Européennes du Patrimoine. Une exposition relayée en double page dans la République des Pyrénées ainsi qu’une activation riche en contenus sur nos réseaux sociaux, plus de 4000 personnes nous suivant entre Facebook et Instagram.

Quel est votre projet de réintroduction d’une production de lin des Pyrénées dans le Béarn ?

Benjamin Moutet mène le projet « Lin des Pyrénées » afin de réintroduire le lin sur notre territoire. Le lin a progressivement disparu dans la région depuis la fin du 19e siècle. Un objectif ambitieux d’agriculture respectueuse, responsable et équitable, qui pourrait créer une filière industrielle.

Merci à Tissage Moutet de leur accueil et que l’aventure continue !

Propos recueillis par Delphine Franiau auprès de Benjamin Moutet, Charlotte Abadie-Laborde et Camille Prat 

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Tour d’horizon des nouveaux adhérents : Diane CATALA

Nous souhaitons la bienvenue à Diane Catala, chargée de communication pour le groupe Onepoint.  Racontez-nous [...]

Lire la suite

Tour d’horizon des nouveaux adhérents – Karine Mazeau

Cette semaine, nous souhaitons la bienvenue au sein de l’association à Karine Mazeau, ex Directrice [...]

Lire la suite

Fédérer une identité en Nouvelle-Aquitaine : tout un programme !

Quel lien existe-il entre limougeauds, montois, rochelais, marmandais, palois, brivistes, niortais et bordelais ? Ils sont [...]

Lire la suite