TOUR D’HORIZON DES NOUVEAUX ADHÉRENTS : Valérie Cadol

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Nous sommes allés à la rencontre de Valérie Cadol, directrice de Sup’de com  Bordeaux.

 

Racontez-nous votre parcours ?

À la fin de mon master en marketing opérationnel à l’ESIG, je passe des salles de cours au bureau administratif en devenant assistante polyvalente au sein de mon école.

Après quelques années, j’intègre le groupe Talis anciennement Bernom où j’occupe le poste de responsable communication, chargée de la prospection des futurs étudiants et du rayonnement de l’école.

En 2007, au cours d’un salon de la formation, je suis remarquée par le groupe Pigier, qui me propose la direction de ses deux antennes à Bordeaux : Pigier création (métiers de la coiffure, de l’esthétique) et Pigier performance (métiers du tertiaire, commerce, comptabilité). J’occupe un poste de pilotage complet où je développe mes compétences managériales.

A la suite de cette expérience, je rejoins le groupe INHNI, institut national de l’hygiène et du nettoyage industriel.

Pendant 8 ans je suis à la tête du CFA, en parallèle, on me propose de piloter de A à Z le projet de construction de la maison régionale des métiers de la propreté, j’accepte sans hésiter !  

Cela a été une très belle aventure, très enrichissante, 3 ans de projet en back-office et  1 an de construction pour aboutir à ce sublime bâtiment, fonctionnel et moderne.

Ayant rempli ma mission, je décide de rejoindre Sup’de com en juillet 2021 où je suis maintenant directrice.

 

Qu’est-ce qui vous passionne le plus dans votre métier ?

Ce qui m’anime le plus c’est la communication interpersonnelle, les relations aux autres, la qualité de la relation. Il ne faut pas négliger les valeurs humaines pour bien manager une équipe. Un jour, un professeur m’a dit « l’homme est un cœur ». L’être humain est sensible, il a des émotions même s’il les cache, il ne faut jamais le perdre de vue.

 Je pratique un management adapté, ceci traduit le fait de piocher dans tous les types de managements pour s’adapter aux situations d’entreprise, aux personnalités de mes collaborateurs et à la stratégie de croissance.

 

Quel est l’élément marquant de votre carrière ?

Dans un point de vue générale, je dirais la reconnaissance de mes pairs et de mes employeurs pendant que j’exerçais, mais aussi après, et de belles amitiés aujourd’hui. C’est quelque chose qui est très important pour moi, étant restée à Bordeaux toute ma carrière, il est préférable d’avoir une bonne réputation.

Je mentionnerais aussi le projet de la maison régionale pour l’INHNI qui a été une expérience très enrichissante. Travailler avec différents corps de métier, assister aux réunions de chantier hebdomadaires, imposer mon point de vue dans un monde très masculin. C’est une expérience qui m’a donné du fil à retordre mais que j’ai adorée !

 

Comment voyez-vous l’avenir des métiers de la communication ?

Dans un monde où la littératie digitale est un élément essentiel de l’apprentissage, les chefs d’établissement et les professionnels de la pédagogie ont une mission capitale. Sup’de com forme les communicants de demain, c’est pourquoi il faut sans cesse être à la pointe des technologies, rester aux aguets des nouvelles tendances, réunir des experts.

Aujourd’hui le budget communication des entreprises est prioritaire, ce qui n’était pas le cas dans les années 2000. Les sociétés ont besoin de jeunes talents issus du monde numérique et ils en auront de plus en plus besoin dans le futur car l’avenir sera digital. Nos jeunes ne sont déjà plus des consommateurs du digital mais des acteurs du digital. Je suis confiante sur l’avenir de cette filière.

Propos recueillis par Emma Laouénan

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

#JAO2017 à Bordeaux, c’est déjà demain

Des agences, des projets / des artistes, des citoyens… Mardi 28 mars 2017 : c’est le [...]

Lire la suite
APACOM

Conférence débat à Mériadeck : Les Français jugent la communication des collectivités

Une conférence débat sur le thème de la communication locale va être organisée jeudi prochain par [...]

Lire la suite
APACOM

SAVE THE DATE : Lancement des Trophées de la Com. Sud-Ouest 2016

Co-organisée par l’APACOM et le Club de la Com’ Midi-Pyrénées, les Trophées de la Com. [...]

Lire la suite