Bordeaux Madame : un numéro 101 très attendu

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Les Matins de l’APACOM recevaient le 4 avril dernier à l’ISCOM l’équipe de Bordeaux Madame : Claire Mayer, rédactrice en chef, et Audrey Mislin, entrepreneuse bordelaise qui a repris le média à la suite du décès de son emblématique fondateur Jean-Claude Djedir. Un vent de nouveauté va souffler sur le magazine lifestyle dédié aux Bordelaises… et aux Bordelais, avec un numéro 101 très attendu en kiosque le 25 avril. Un titre à découvrir ou redécouvrir.

« Bordeaux Madame me parlait car ses sujets étaient proches des blogs que j’anime, C’Bon Bordeaux et… Madame de Bordeaux », raconte Audrey Mislin, fondatrice de l’agence Influence et de la startup Polo pour les Restos. « Lorsque son fondateur a disparu fin 2022, j’ai voulu que son magazine lui survive. » Elle rachète le titre qui vient alors de sortir son 100enuméro. Dédié à la vie bordelaise (sorties, mode, beauté, initiatives…) avec un positionnement haut de gamme, il paraît 4 fois par an pour un nombre d’exemplaires total sur l’année de 50 000, essentiellement vendus en kiosque et distribué aux partenaires annonceurs.

Une équipe de nouvelles pigistes se reconstitue autour de Claire Mayer, journaliste pour le support depuis plusieurs années, du photographe, du graphiste et de la commerciale. Objectif : conserver la formule et la faire évoluer avec des nouveautés, comme une rubrique « Green », des pages sur des créateurs locaux, des portraits d’artistes qui se produisent à Bordeaux. « Nous avons dépoussiéré la formule pour concilier plusieurs univers de lectrices, alliant des thèmes classiques à des sujets plus orientés sur l’innovation et la culture » précise Claire… quitte à surprendre un peu. Objectif affiché : montrer que « ça bouge à Bordeaux ! »

Cet esprit de nouveauté s’affichera jusqu’en couverture, dont la prochaine s’annonce détonante – on a hâte de la découvrir ! Chacune des prochaines couvertures sera en effet signée par un artiste. L’ambition est de passer à 6 numéros par an, vendus* à 7500 exemplaires chacun à Bordeaux, Arcachon et au cap Ferret. Des abonnements sont également prévus pour une clientèle de médecins ou architectes par exemple.

Quant au digital, il est envisagé comme un moyen de communication, la philosophie restant le print. Les réseaux sociaux seront intégrés à un gros dispositif de lancement de ce nouveau numéro, très attendu notamment par les annonceurs : changement de logo, spots radio, soirées événementielles…

Un renouveau qui devrait faire du bruit et s’inscrire dans la durée. Les communicants sont d’ailleurs invités à proposer leurs sujets d’escapades pour cet été !

* Prix d’achat : 4,90 €

Merci à l’ISCOM pour son accueil, et aux membre de la Commission des Matins : Aurore Vinzerich, Maëva Demay, Sandra Pacheco, Guillaume Petit

 

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Logo du club

Lancement du Club des Indestructibles

Mercredi 15 mai, à l’Estrade à Bordeaux, s’est tenu le lancement tant attendu du Club [...]

Lire la suite

TOUR D’HORIZON DES NOUVEAUX ADHÉRENTS : MARILYN GODALIER

Après des débuts dans la grande distribution et une transition réussie vers le secteur bancaire, [...]

Lire la suite
Portrait de Delphine GUIVY

Portrait de candidate : Delphine Guivy

Delphine Guivy propose sa candidature pour intégrer le Conseil d’Administration de l’Apacom qui sera partiellement [...]

Lire la suite