Comment communiquer auprès de vos clients demain ? (2)

Publié le par chez APACOM. Modifié le

01Les tendances de consommation (2)

Ralentir = Tendance green :
Préserver les ressources tout en répondant aux besoins d’une population croissante.

Une posture au progressisme raisonné, repensant la société en puisant dans les codes du passé, rassurants, connus et ayant fait leurs preuves. Enjeux politiques, économiques et sociaux, l’environnement est au cœur des préoccupations citoyennes.
Certains sont convaincus qu’un équilibre gagnant-gagnant est possible et doit s’instaurer entre l’Homme et la planète pour une croissance vertueuse et plus naturelle.

4 Traductions :
– Pour sortir de la dépendance d’industries énergétiques et répondre à nos besoins vitaux, villes, individus et PME reprennent le contrôle en recherchant l’autonomie et l’auto-suffisance.
– Circuits courts : réduire le nombre d’intermédiaires et valoriser le travail des “faiseurs” : une façon de valoriser un sourcing éthique, écologique et qualitatif, ainsi qu’un prix équitable.
– L’humain au cœur des réflexions : la finance a certes pris le contrôle des grandes décisions mondiales mais la ressource à valoriser pourrait bien être le capital humain des marques et entreprises.
– Lutter contre l’obsolescence programmée, respecter le monde animal, préserver nos ressources… La création de produits et initiatives engagées se multiplient pour sortir des industries polluantes, retrouver des rythmes plus humains et des relations conscientes et authentiques.

Accélérer = Tendance high tech :
Le virtuel au service de l’humain, une vision technologique du monde de demain.

Une posture progressiste faisant évoluer son époque vers des horizons neufs en adoptant des nouveaux comportements. Un axe qui privilégie la prise de risque, les expériences et la nouveauté. <
La technologie n’est plus seulement fonctionnelle, aujourd’hui, elle est émotionnelle. En fonction de ses besoins, préférences et modes de vie, le consommateur peut paramétrer ses outils technologiques de façon hyper personnalisée. Les progrès du big data et des algorithmes permettent aux aides assistées d’être de plus en plus précises.
Ainsi, la technologie devient sensible et ludique pour s’adresser au consommateur comme une sorte de meilleur ami.

4 Traductions :
– L’omniconsommateur : il est partout, tout le temps, de par sa présence physique et ses avatars numériques.
– Le quotidien simplifié : la programmation des aides ménagères via des robots intelligents, se fait sur simple commande vocale.
– La personnalisation émotionnelle : face à la multiplication des choix dans l’industrie textile, alimentaire, ou des loisirs, le consommateur est pris en charge par des algorithmes qui se basent sur ses préférences et qui déterminent pour lui les propositions lui facilitant le meilleur choix possible.
– La gamification : apprendre en s’amusant, c’est ce que notre cerveau fait de mieux. Les nouvelles technologies, en s’inspirant des jeux vidéo, vont dans ce sens et favorisent un style de vie où l’apprentissage est induit par la curiosité et l’interactivité.

En une génération, les progrès technologiques ont bouleversé nos façons de concevoir l’avenir.
Et nous n’en sommes qu’aux prémices des potentiels qu’ils peuvent nous offrir dans la communication de marque, la majorité des métiers liés n’existant pas encore aujourd’hui.
Cette révolution s’accompagne d’un paradoxe majeur : enthousiasme des nouveautés devant générer une croissance continue liée à une nouvelle industrie du service et de l’utilisation + inquiétude d’une société qui évolue trop vite.

Les millenials mais aussi les générations précédentes veulent se rapprocher de leur véritable raison d’être et de vivre. Cela va nécessairement entraîner de profondes mutations, aussi bien au niveau individuel que collectif.
Dès lors, le rôle des entreprises, des agences et des médias est d’accompagner le consommateur dans ces changements de société en lui offrant un nouveau type de partenariat et une nouvelle manière de communiquer pour de beaux lendemains !

Et vous ?
En tant qu’agence, entreprise ou individu, de quel(s) groupe(s) et de quelle(s) tendance(s) faites-vous partie ?

Curation et Synthèse : Magali Pascaud

Source pour lire l’article dans son intégralité : http://www.ladn.eu/” “http://bit.ly/2k2R9zI”

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Discussion

  1. Francishttps://www.laboiteaobjets.com/

    Article très intéressant. L’anticipation est effectivement la clés d’une bonne communication.

Vous aimerez aussi

APACOM

Débat ALIMSO/SUD OUEST : quelle stratégie 2014-2015 pour le quotidien SUD OUEST ?

ALIMSO, Association des Lecteurs Internautes et Mobinautes de SUD OUEST, dans le cadre de son [...]

Lire la suite
APACOM

Signaux Numériques 2014 – Comment le numérique influe sur nos carrières

Le lundi 5 mai 2014 à 17h00 à Talence dans l’ Agora du Haut-Carré aura [...]

Lire la suite
APACOM

#JAO2014 : demandez le programme !

L’Association des Agences-Conseils en Communication (AACC) organise le mardi 1er avril 2014, la 4ème édition [...]

Lire la suite