Communication interne : la grande enquête

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Mardi 19 novembre, dans les locaux de Sud-Ouest à Bordeaux, Marina Bellouin-Volant dressait le bilan de la grande enquête des 30 ans de l’AFCI, avec l’éclairage de l’Observatoire des métiers de la communication en Nouvelle-Aquitaine proposé par Marie Dubois. Nous vous proposons quelques résultats.

L’Association Française de la Communication Interne (AFCI) compte à ce jour environ 900 membres. Elle a pour objectifs de faire la promotion de la communication interne au sein des organisations et d’étudier les champs applicatifs de la communication interne grâce à des formations, des publications, des temps de partage…

A l’occasion de ses 30 ans, l’association a décidé de mener une grande étude sur le panorama de la communication interne en 2019.

Revenons sur les points quantitatifs essentiels, à retenir de cette enquête :

  • Les services dédiés à la communication interne se situent majoritairement dans de grandes entreprises parisiennes.
  • Les chiffres ont montré que cette profession est très majoritairement féminine (à 83% des répondants) et âgée de plus de 40 ans.
  • 39% des communicants internes sont rattachés au service communication, 31% à la direction générale, 14% à la direction des ressources humaines et 16% sont rattachés à une autre direction.
  • Les équipes sont composées de 2 à 4 personnes avec un budget de moins en moins important.
  • La majorité des communicants internes n’ont pas de formation initiale en communication. Certains proviennent en effet d’autres métiers de l’entreprise. «Ce n’est pas un choix de carrière au départ, mais plutôt des opportunités professionnelles et des rencontres…»

L’étude a également révélé les motivations et enjeux des communicants internes :

  • Le communicant interne a le sentiment d’avoir une utilité fondamentale pour l’entreprise.
  • Il apprécie son autonomie, le sens au travail et la reconnaissance de ses compétences. Cependant, il dénonce les objectifs assez flous, la pression, la charge mentale et un manque de moyen avec des budgets trop faibles.
  • Ses objectifs : motiver, fédérer, valoriser.
  • Les principaux enjeux des communicants internes : fédérer autour d’une culture d’entreprise ; accompagner la communication managériale ; associer transformation digitale et communication de proximité ; animer les communautés ; servir les métiers ; penser l’organisation différemment.

La communication interne est devenue un vrai métier dans l’entreprise. 3 défis d’avenir se posent maintenant :

  1. S’adapter et accompagner le changement.
  2. Mettre le manager au cœur de l’organisation : si les managers se sentent investis de la mission de communication, très peu la portent dans leurs objectifs.
  3. Donner un sens commun et favoriser l’intelligence collective.

Une conférence riche en informations et échanges. Merci à l’AFCI et aux communicants présents lors de cet événement.

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

APACOM

Une soirée autour de la réussite entrepreneuriale

A noter dans vos agendas !  Le Club Affaires Connexions CAC33, présidé par David Boury et [...]

Lire la suite
APACOM

 Cartegie lance Big data Lab.

Pour répondre à un marché en évolution constante, le groupe Cartegie, spécialiste du marketing numérique et [...]

Lire la suite

Com’ on food : l’appétit grandissant des communicants

Vous la voyez de plus en plus en vous baladant sur vos réseaux sociaux préférés. [...]

Lire la suite