Evénementiel interne : quels leviers pour renforcer le collectif ?

Publié le par chez APACOM. Modifié le

La 11ème édition des Rencontres Nationales de la Communication Interne avaient lieu les 26 et 27 mars à Paris. L’occasion pour l’APACOM de revenir sur l’événementiel interne, dont on ne parle pas beaucoup dans les médias. Pourtant, organiser des événements pour ses salariés et collaborateurs a des retombées très positives. Focus.

L’événementiel interne, un moyen de communication qui a fait ses preuves…

On parle peu des missions de communication interne. On évoque parfois un intranet pour les salariés d’une entreprise ou d’une collectivité, ou bien un journal interne distribué avec un bulletin de paie et affiché dans les couloirs près de la machine à café. Ce sont de bons moyens de communication interne mais parfois jugés trop institutionnels.

Renfort collectufL’événementiel interne est un secteur en pleine croissance. Pot de départ, repas de Noël, cérémonie des vœux au personnel, cadeaux de naissance, remise de médailles, séminaires, activités sportives… Comme l’explique Didier Rigaud dans son article pour Cap’Com[1], « ces temps spéciaux constituent d’excellentes occasions pour relayer des informations, décloisonner, développer des valeurs communes et renforcer le sentiment d’appartenance » que ce soit dans les structures publiques ou privées.

En Nouvelle-Aquitaine comme partout en France,  l’AFCI (Association Française de la Communication Interne) se donne deux missions : renforcer la place de la communication interne dans les organisations, et accompagner les évolutions de la communication interne pour en faire une fonction stratégique au service de la performance économique et sociale des entreprises.

9 collaborateurs sur 10 se disent « enthousiastes à l’idée d’aller à un événement organisé par leur structure »[2]. Aux professionnels de la communication interne de tirer profit de cet enthousiasme ! La quasi-totalité des entreprises, collectivités et associations sont d’accord pour dédier une petite partie de leurs dépenses de fonctionnement à l’organisation d’événements pour renforcer leur collectif. C’est un levier véritablement efficace pour améliorer le fonctionnement d’une structure.

… mais qui demeure coûteux.

Que ce soit dans le public ou dans le privé, un événement n’est réussi que si des moyens financiers et humains ont été alloués. Organiser un événement d’entreprise ne se résume pas à vouloir seulement réunir ses participants. Malgré les contraintes de temps et de budget, il s’agit de donner du sens et du contenu à l’événement tout en respectant les valeurs portées par l’entreprise ou la collectivité.

Travail d'équipe entrepriseIl faut, comme pour les campagnes de communication externes, inscrire son événement dans la durée pour marquer les esprits et laisser une trace positive dans l’imaginaire collectif. La préparation et la promotion en amont de l’événement, la communication à l’instant T, puis la prolongation de l’événement : chaque étape compte. Il faut capitaliser sur cette continuité  pour que son efficacité soit démultipliée et probante.[3]

Miser sur l’événementiel interne est un pari sur l’avenir.

La to-do-list de l’événement interne

  • Définir des objectifs précis, en accord avec la stratégie de communication globale.
  • Impliquer le personnel dans l’organisation de l’événement.
  • Encourager les salariés à donner leur avis en amont en utilisant des outils en ligne.
  • Donner des responsabilités aux salariés, chacun peut avoir un rôle à jouer.
  • Choisir la bonne durée et le bon timing en consultant son équipe.
  • Bien choisir le lieu et le thème de la rencontre.
  • S’assurer que l’affichage et la signalisation respectent la charte graphique de la structure.
  • Créer le buzz autour de l’événement avec du teasing dans les supports internes et par des invitations personnelles.
  • Ne pas oublier de communiquer sur les réseaux sociaux.
  • Après l’événement, pensez à communiquer sur les principaux éléments de l’événement : compte-rendu des interventions, visuels, etc.
  • Continuer à en parler au cours de réunions et dans les autres supports de communication…
  • Mesurer la réussite de l’événement : impact sur les équipes, feedback, etc.

Vous l’aurez compris, en externe comme en interne, l’événementiel participe à véhiculer une bonne image de l’entreprise, créer du lien et favoriser l’implication. Alors… à vos idées !

Julie Cazalis

Sources :

Site officiel de l’AFCI

[1] Cap’Com

[2] My Lodge Event

[3] Le Digital Lab

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Discussion

Vous aimerez aussi

APACOM

Découvrez Lilo un nouveau moteur de recherche bien particulier

Lilo n’est pas un moteur de recherche à proprement parler, c’est un méta-moteur c’est à [...]

Lire la suite

Karl Pilotte de France TV Publicité rejoint le jury des Trophées de la Com. Sud-Ouest

Tout nouveau participant à intégrer le jury des Trophées de la Com’ Sud Ouest, qui [...]

Lire la suite
APACOM

Bilan Cannes Lions 2016 : Où en sont les agences françaises ?

L’édition 2016 des Cannes Lions vient de se terminer. Et le plus grand festival publicitaire [...]

Lire la suite