Faites le plein de ressources !

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Après “Paysages” en 2017 et “Liberté” en 2019, la commission Com & Culture de l’APACOM organisait, au début de l’été, une présentation de “Ressources”, la saison culturelle Bordeaux 2021 en compagnie de Joëlle Dubois (responsable communication Bordeaux Culture) et Lucas Lopes (coordinateur de la saison culturelle), pour aborder les enjeux d’une saison et de sa communication, comme illustration de la politique culturelle de la ville, partagée par de multiples acteurs du territoire. 

 

Le lieu de rendez-vous : l’hôtel de Ragueneau

Le nom vous dit quelque chose ? Logique, il s’agit de l’ancien bâtiment des Archives Municipales, un hôtel particulier datant du XVIIe siècle réputé pour son architecture bien sûr, ainsi que pour sa glycine toute autant remarquable. La réhabilitation est en bonne voie, pour une transformation prochaine en tiers-lieu (mais chut) …  En guise de mise en appétit, les participants ont pu plonger dans l’univers exubérant de l’artiste Vava Dudu “En vous remerciant”, une carte blanche confiée au Confort Moderne de Poitiers, lieu important de la scène culturelle poitevine. 

 

 

 

 

Rencontre avec Lucas Lopez (culture)
x Joëlle Dubois (communication).

La 3e édition de la saison culturelle s’est faite dans un contexte bien particulier avec la crise sanitaire liée au Covid-19. 3 mois avant le démarrage, rien n’était sûr… C’est grâce à la conviction de Lucas, de Joëlle et de leurs équipes que la saison a pu voir le jour, en basant l’organisation sur une hypothèse très contrainte en termes de condition d’accueil des publics. 

Côté Culture…

La thématique “Ressources” est abordée comme autant de richesses qui rythment nos manières d’habiter un territoire, une ville aux multiples facettes. La construction de la programmation s’est faite sur deux mois avec une offre pluridisciplinaire : expositions dans les musées, concerts, skate dans la ville, performances… avec un axe fort sur la création locale. L’enjeu était d’apporter un réel soutien à l’écosystème artistique et culturel bordelais, meurtri par la crise sanitaire, et de faire un focus sur la rive droite de Bordeaux, notamment avec le parvis des Archives comme lieu totem phare de la saison, réactivé avec une scénographie du collectif d’architectes Cancan (avec réutilisation de matériaux) et de nombreuses performances, DJ sets, projections… L’I-Boat est le lieu d’une collaboration avec l’Opéra de Bordeaux pour des concerts. Exposition d’un peintre bordelais Floréal Otéro à l’Espace Saint-Rémy, sur les transformations de la ville, mise en perspective avec des photographies. Exposition Paysans-designers au MADD, dans l’ancienne prison et avec des jardins disséminés dans la ville abordant des questions de développement durable et d’environnement… Un “objet” assez étrange à Cap Sciences sur les pratiques culinaires du monde entier : le goût et le dégoût qui met en perspectives les différentes cultures alimentaires (sur réservation). Du skate dans la ville, avec des sculptures “skatables” avec les skaters de Bordeaux (échanges d’œuvres avec la ville de Malmö). Des performances avec de la danse sur des bâtiments par la compagnie Tango Nomade… 

Au total, ce sont 21 expositions et plus de 80 propositions artistiques
qui sont intégrées à la saison 2021.

 

Côté Com…

Vous pouvez percevoir dans votre environnement la communication de la saison culturelle elle-même, tout comme celle des opérateurs artistiques mobilisés. Une communication portée collectivement, sur des petits projets comme de plus gros. Au vu du contexte sanitaire, la communication de la saison culturelle a été pensée en deux temps :
– 1er temps avec l’ouverture des musées
– 2e temps avec les interventions dans l’espace public.
L’évolution de la situation sanitaire a heureusement été dans le bon sens. En termes de production comme de communication, les équipes se sont retrouvées dans un entonnoir, avec des délais raccourcis.

 

1 Saison (culturelle) / Des Supports (de communication) 

Une première mise en avant, notamment du programme des expositions, avait été réalisée dans le magazine JunkPage de juin. Le programme complet de la saison culturelle 2021, sorti le 1er juillet en partenariat avec JunkPage, a connu des ajustements jusqu’à la dernière minute ; un bouclage des plus éprouvants pour une saison hors du commun. [Joëlle nous confie d’ailleurs qu’une coquille xx s’est glissée dans le support… mais seuls les plus attentifs sauront la débusquer !].

Le site internet a été totalement repensé, afin d’en faire un site web unique, intemporel, dédié aux saisons culturelles, réintégrant les saisons précédentes. Le site se mettra en sommeil entre deux saisons, mais donnera à voir durablement la richesse de programmation, et la diversité des opérateurs impliqués. Le choix de la sous-traitance a été fait pour le site, pour privilégier la réactivité, idem pour l’identité visuelle colorée de l’édition 2021, fruit d’un mini-concours entre des agences locales parmi lesquelles l’atelier Père & fils a été sélectionné.

 

 

La conviction d’une équipe : Il faut garder en tête que si l’équipe projet compte 10/12 personnes (et non, pas plus !), l’équipe com est constituée de Joëlle et deux stagiaires.
Lucas et Joëlle fonctionnent vraiment en complémentarité, ayant tous deux une base de profil “com”. Ils relèvent la problématique de communication à laquelle ils se sont confrontés : la feuille de route donnée en 2017 était prévue pour une édition, sans envisager le projet sur une récurrence à long terme. “On ne se projette pas sur les mêmes outils, on ne pense pas la marque en générique… d’où la création d’une marque ombrelle sur laquelle capitaliser au fil des éditions.”

Le plus de cette année, c’est l’arrivée d’une responsable du développement des public qui a pu rencontrer en amont différents lieux et sites relais, tels que la Maison Écocitoyenne et l’office de tourisme, les maisons et mairies de quartier, pour expliquer la saison, former les agents d’accueil pour bien informer le public.

 

En complément du dispositif, une campagne d’affichage dans la ville (générique au départ puis partagée entre les différents opérateurs mobilisés dans la programmation), et bien sûr, les réseaux sociaux. Un partenariat a été noué avec Radio Nova avec la réalisation de capsules sonores, afin de favoriser les quelques événements à billetterie, pour essayer de limiter le risque financier pris par les opérateurs, la plupart des événements étant gratuits.  

Notons la mise en place de totems signalétiques un peu partout dans la ville : un atout évident pour rappeler à la population de façon récurrente la tenue de l’événement ; un dispositif cohérent dans l’approche, car composés de récupération de matériaux, rhabillés par le collectif Cancan à partir de bois récupéré à la base sous-marine. En cohérence également avec la thématique de cette saison 2021, “Ressources”, la sélection de photos faite dans les reportages des anciennes saisons culturelles, pour les visuels 2021, comme une renaissance permanente.

Sur le plan éditorial, un rédacteur a été sélectionné pour proposer des textes cohérents à partir des notices “techniques” des différentes créations artistiques, afin d’assurer une cohérence dans l’écriture des textes proposés au public.

En arrière-saison, la communication se poursuivra avec des retours en images sur des projets emblématiques de la saison, photos et vidéos, et une édition spéciale des temps forts de la saison. L’enjeu est de maintenir la communauté, garder le fil narratif d’une édition à l’autre.

Un début de saison encourageant en matière de fréquentation, qui confirme la mobilisation des bordelais, habitants, voisins ainsi que par les premiers “touristes” en visite à Bordeaux. En espérant que cela puisse se poursuivre, dans les meilleures conditions possibles.

 

Merci à Joëlle Dubois et Lucas Lopes de leur disponibilité
et de leur générosité dans les échanges.

Faites le plein de ressources ! [10 juin  > 10 août]
Pour tout savoir de la saison, suivez les réseaux sociaux @BordeauxSaisonCulturelle sur Instagram et Facebook ou sur le site internet www.BordeauxSaisonCulturelle.fr
#Saisonculturelle2021 #RessourcesBx21 #BordeauxCulture #cometculture #Apacom 

Partageons des souvenirs APACOM com & culture, au fil des saisons culturelles :
Retour sur l’édition Paysages Bordeaux 2017
Retour sur l’édition Liberté Bordeaux 2019

Annabelle DENIS
avec la complicité iconographique de Cyril JOUISON

pour la Commission Com & Culture

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Participez au sondage international de l’ECM !

L’European Communication Monitor (#ECM17) est une initiative à vocation scientifique qui invite les praticiens en [...]

Lire la suite
APACOM

1400 nouvelles extensions de noms de domaine à portée de clic !

Jusqu’en 2013 il existait à peu près une centaine d’extensions (“.com”, “.org”, “.fr”, “.eu”, “.travel”, [...]

Lire la suite

Les professionnels de l’événementiel s’unissent face à la crise COVID 19

Une vingtaine de professionnels de l’événementiel bordelais sont à l’origine de la création, en décembre [...]

Lire la suite