Impact du numérique : quelles sont les bonnes pratiques de conception et d’utilisation ?

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Le numérique est au cœur des métiers de la communication et si la technologie nous offre de belles opportunités, elle n’est pas sans impact sur l’environnement. L’enjeu est de comprendre quels sont-ils pour pouvoir les réduire. La commission des Ateliers Web de l’APACOM a mis en lumière le thème de la sobriété numérique en nous faisant découvrir une nouvelle solution d’éco-conception de sites internet développée par Kairos Agency, baptisée Neptune.

 

Les impacts du numérique sur l’environnement

Depuis le début des années 2000, le secteur des nouvelles technologies ne cesse de se développer en nous proposant toujours plus d’objets numériques nous promettant d’améliorer nos conditions de vie. Si ces innovations technologiques ont des impacts positifs au quotidien, il faut, à présent, mesurer les effets indésirables qu’ils peuvent avoir sur notre environnement. Pendant longtemps, nous avons considéré à tort que le numérique constituerait une réponse positive à certaines problématiques écologiques, comme la déforestation dûe à l’utilisation et au gaspillage du papier. Or, il s’avère que la dématérialisation et l’utilisation du numérique n’est pas forcément plus écologique que le papier, tout dépend de l’usage que l’on en fait. Selon un article de La Fabrique Écologique , “Faire le « bon choix écologique » ne se résume pas à la quantification des émissions de GES* mais également à l’analyse de cycle de vie ou encore aux effets rebonds produits par les deux matériaux et à leur usage.”.
*Gaz à Effet de Serre

 

Si l’on s’intéresse davantage au cycle de vie des objets numériques, on se rend compte que la majorité de la pollution qu’ils produisent se situe au moment de leur fabrication. Ces objets se composent de métaux rares provenant du monde entier et dont l’extraction demande énormément d’énergie. Une étude de l’Ademe, “La face cachée du numérique” , nous apprend que pour produire un ordinateur de 2 kg il faut utiliser 600 kg de matières premières. De plus, sur les 156 kg de CO2 générés par le même ordinateur tout au long de sa vie, 103 kg sont émis au moment de sa fabrication. 

 

 

 

Au cours de sa vie, l’objet numérique, nous permet de communiquer à distance, de stocker des données ou encore de faire des recherches sur internet. Toutes ses actions ont également un impact sur l’environnement puisqu’elles demandent l’utilisation de Data Centers qui produisent énormément de CO2. 

En plus d’une dépense énergétique importante, les objets numériques sont souvent les oubliés du recyclage. En 2019, Clear IT Waste, une association britannique, a dressé un classement des pays européens en fonction de leur production de déchets numériques. La France occupe la 8ème place de ce classement avec 46,2 kg de déchets numériques par foyer. A l’échelle européenne, ce sont 53,6 millions de tonnes de déchets électroniques qui ont été jetés cette année-là. Malheureusement, une énorme quantité des déchets électroniques n’est pas recyclée et est même, en partie, exportée sur d’autres continents.

 

Les bons gestes

Aujourd’hui, il est impossible pour nous de se passer de l’utilisation de ces objets numériques, que ce soit dans notre vie professionnelle ou personnelle. Cependant, il existe quelques bonnes pratiques à mettre en place pour réduire l’impact du numérique sur l’environnement.

Allonger la durée de vie de ses équipements : dans un premier temps, cela consiste tout simplement à prendre soin de ses objets numériques afin qu’ils durent le plus longtemps possible en les équipant d’une coque de protection ou en installant un antivirus. Il faut également évaluer ses besoins en équipement technologique, afin d’acheter uniquement ce qui est nécessaire à nos usages quotidiens sans succomber à la dernière tendance technologique. Enfin, lorsque le moment est venu de se séparer d’un objet numérique, il est préférable de le recycler en le rapportant chez un revendeur en informatique ou en téléphonie.  

Le télétravail : depuis la crise de la Covid-19, le télétravail s’est imposé comme un moyen sûr de continuer nos activités professionnelles. Si cette pratique permet de réduire la pollution associée au trajet domicile-travail, elle cause également une hausse de la consommation énergétique. Pour pallier ce problème, il est préférable par exemple de limiter ses échanges par messagerie instantanée en privilégiant les appels téléphoniques.

 

 

 

 

Atelier Web de l’APACOM : FOCUS sur l’éco-conception

Le 21 avril dernier, les Ateliers Web de l’APACOM animés par Rémy Ayoub, ont reçu Shirley Jagle, fondatrice de Kairos Agency. Au cours de cette rencontre en visioconférence, des membres de l’APACOM, soucieux de l’impact carbone de leur site internet sur l’environnement, étaient à la recherche de solutions concrètes. 

En tant que communicants, il est de notre responsabilité d’être conscients de l’impact de notre activité. Toutefois, il n’est pas si simple de connaître les bons gestes à adopter. Pendant cette rencontre, Shirley Jagle a permis aux adhérents présents d’entrevoir quelques pistes d’amélioration concernant leur site web. 

Parmi ses conseils, la fondatrice de Kairos Agency nous a présenté le projet Neptune, un nouveau format WordPress qui permet de concevoir un site internet plus éco-responsable. Aujourd’hui, les sites internet créés à partir de WordPress représentent 30 % du web. Malheureusement, ces sites ont un impact carbone important car ils utilisent très souvent des templates1 qui cumulent des widgets2 superflus. Pour concevoir un site internet éco-responsable, il faut tout d’abord évaluer les fonctionnalités qui lui seront nécessaires. Ensuite, l’idéal de l’éco-conception serait d’utiliser uniquement du codage mais cela demande énormément de temps et de compétences, que nous n’avons pas tous.

 “L’enjeu du template Neptune, est d’offrir à ceux qui ne savent pas coder, l’opportunité d’avoir un thème de base un peu plus léger” – Shirley Jagle, fondatrice de Kairos Agency.

Pour la conceptrice de Neptune, l’éco-conception ne doit cependant pas être faite en dépit de l’esthétique. La communication c’est aussi l’art de la bonne présentation et le design est tout aussi important que le contenu. C’est pour cette raison que le template Neptune propose un style sobre, épuré et minimaliste. 

 

“Depuis que nous avons créé Neptune nous avons eu beaucoup de retours positifs. Les gens ont apprécié la démarche et nous avons reçu beaucoup de demandes pour l’éco-conception de sites e-commerce avec de l’open source mais c’est très long.” – Shirley Jagle, fondatrice de Kairos Agency.

Ce projet est l’occasion de sensibiliser d’autres développeurs sur le sujet de l’éco-conception pour qu’ils apportent eux aussi leur expertise afin d’améliorer le thème ou d’en créer de nouveaux. Quant aux professionnels de la communication, ils pourront retrouver une checklist des bonnes pratiques à mettre en place avec leur développeur, sur le site Neptune Green Tech“C’est une super ressource gratuite pour avancer sur l’écoconception”, nous confie Shirley Jagle.

Enfin, débutants et professionnels pourront télécharger le pack WordPress et le thème sur le site Neptune Green Tech pour entrer pas à pas dans le monde de l’éco-conception. 

 

Template : désigne un exemple sur lequel on se base pour concevoir un logiciel, un design de site…

Widget : Application interactive qui permet l’affichage d’informations variées (calendrier, météo…) ou l’accès à des services (actualité, liens…).

 

Emilie Sadeyen

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

L’intérêt des articles sponsorisés pour la publicité digitale

L’article sponsorisé est un format présentant bien des avantages pour les annonceurs et les éditeurs [...]

Lire la suite

Quelles concurrentes pour Bordeaux dans le domaine de la com’ ?

Vaste débat. L’APACOM a vocation à fédérer les professionnels aquitains de la communication, et depuis [...]

Lire la suite
APACOM

Le Node accueille la 3ème édition de TEDxToulouse

Le Node Bordeaux, par l’intermédiaire d’Aquinum (qui porte depuis 2 ans l’organisation du Tedx Bordeaux) [...]

Lire la suite