ISO 26000 c’est parti !

iso-26000La 1ère réunion du groupe de travail constitué par l’AFNOR DD-RS sous l’impulsion de Jean Marc Gancille (DDD de l’agence Inoxia, vice-président Apacom) et de Frédéric Petit (DDD de l’agence Icom, membre du club de la com MidiPy) a eu lieu ce mercredi 16 décembre. Cette prise de contact a permis de rappeler les enjeux de la future norme lSO 26 000 qui pose les lignes directrices sur la responsabilité sociétale de tous types d’organisations, partout où elles opèrent dans toutes leurs sphères d’influence.
Ce groupe de travail a pour vocation de faciliter le déploiement de la responsabilité sociétale dans la filière, de favoriser les pratiques d’éco-socio-conception. et plus largement de réfléchir à la déontologie de notre métier. Il a la particularité, et l’avantage de réunir autour de la même table toutes les parties prenantes de la communication.


L’objectif est de produire un guide ISO 26 000 adapté aux métiers de la communication à échéance de début 2011
(‘ISO 26 000 devrait être publiée en octobre 2010).
Cette 1ère réunion interpelle sur les pratiques en terme de responsabilité sociétale dans les agences. L’Apacom en a fédéré une dizaine en Aquitaine, signataires de la charte Com’Avenir.

Et vous où en êtes-vous ? Faites nous partager vos avancées et vos attentes.

Infos +
www.afnor.fr  
www.com-avenir.com

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

APACOM

Dynamisez votre stratégie sur Twitter à l’aide d’outils !

Afin de dynamiser votre stratégie sur Twitter, nous avons réuni pour vous les outils les [...]

Lire la suite
APACOM

Le boom de la presse sur tablette

Alors que le marché des tablettes numériques est en plein boom, la presse se prépare [...]

Lire la suite

Focus sur l’IoT en Nouvelle-Aquitaine

L’IoT (Internet of Things), qu’on pourrait traduire en français par « l’Internet des Objets » est parfois [...]

Lire la suite