La revanche de la publicité ?

Publié le par chez APACOM. Modifié le

La Filière communication vient de révéler les résultats d’une étude sur l’impact de la communication publicitaire sur l’économie. En France, selon l’étude réalisée par SLPV Analytics, 1 euro d’investissement en publicité génère 12,5 euros de PIB et contribue à une croissance de 10 % de ce dernier. La publicité apparaît ainsi comme un levier majeur pour l’économie française, en pleine période de transformations mondiales. Le retour du pouvoir de la « pub » ?

 

Que dit l’étude ?

L’étude a été menée par le cabinet SLPV Analytics en se basant sur un modèle économétrique éprouvé. Elle porte sur la période 1998-2019 dans 16 pays dans le monde. Dans tous les pays, l’investissement publicitaire génère de 5 à 16 euros de PIB par euro d’investissement. En France, les retombées s’élèvent à 12,5 euros de PIB par euro dépensé (et 10 % de croissance du PIB). Une information majeure pour la profession et de quoi convaincre les annonceurs de maintenir ou renforcer leurs investissements…

Les résultats, présentés par Mercédès Erra (Présidente de la Filière communication) le 22 juin dernier à Cannes, relèvent également la contribution de la communication publicitaire au financement des médias (près de 17 milliards d’euros de recettes publicitaires), à la création de richesses (un marché de 32,7 milliards d’euros) et d’emplois (400 000 emplois directs ou indirects en 2021).

 

Qu’est-ce que la « Filière communication » ?

L’Association pour les Actions de la Filière Communication rassemble les représentants de 25 associations du secteur de la communication et syndicats professionnels. Son objectif est de « faire comprendre le rôle de la communication dans l’économie et la société, valoriser et défendre le secteur, accélérer son développement économique et favoriser l’innovation ». L’association met largement en avant le poids économique du secteur, les entreprises et emplois qui en dépendent y compris dans les industries culturelles et créatives.

Enfin, la Filière se veut accélérateur de la transition énergétique et écologique dans le cadre de la loi Climat et Résilience. Elle a ainsi mis en place 7 engagements volontaires de ses membres pour une réduction de leur empreinte carbone. L’APACOM, membre de la Filière, a signé ces engagements.

 

On en pense quoi ?

Le pouvoir de la publicité est bien sûr une bonne nouvelle pour nos métiers et nous n’en doutons pas (même si les chiffres sont à pondérer selon les secteurs d’activité, l’impact étant plus important sur des produits à forte implication, comme l’automobile). Ira-t-on bientôt encore plus loin avec une modélisation du retour sur investissement d’autres actions de communication, comme la communication institutionnelle (RP, social média, influence) ?

D’après le Bump (Baromètre unifié du marché publicitaire), le marché s’est bien porté en 2022 et devrait revenir fin 2023 à son niveau d’avant la crise sanitaire. Souhaitons que ce pouvoir une nouvelle fois confirmé permette à la communication de jouer tout son rôle pour contribuer à changer les comportements des consommateurs, et à adopter nous-mêmes des pratiques plus vertueuses !

 

Voir le site de la Filière Communication

 

Marie DUBOIS

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

salle de réunion

Atelier écriture inclusive

La commission Atelier de l’APACOM a organisé un rendez-vous chez Hemera Jardin Public, le jeudi [...]

Lire la suite

TOUR D’HORIZON DES NOUVEAUX ADHÉRENTS : LIONEL MOTZIG

Passionné par les médias dès son plus jeune âge, Lionel a lancé sa carrière à [...]

Lire la suite
Portrait d'Estelle Gentilleau

Portrait de candidate : Estelle GENTILLEAU

Nous continuons la série des portraits des candidates et candidats pour intégrer le Conseil d’Administration [...]

Lire la suite