La saga de portraits de candidats – Eloi Choplin

Publié le par chez APACOM. Modifié le

S02eloi.choplin

Aujourd’hui nous vous présentons ELOI CHOPLIN, directeur de l’agence Triple C, qui revient avec nous sur son parcours et les raisons de sa candidature. En effet, à l’occasion de l’Assemblée Générale annuelle de l’APACOM, programmée le jeudi 28 janvier 2016, les adhérents seront amenés à voter afin d’élire de nouveaux administrateurs, futurs animateurs de la vie de notre association.

 Votre parcours : présentez-vous en quelques lignes, votre cursus et vos fonctions actuelles

J’ai démarré assez tôt à travailler dans les médias, d’abord à la Cinquième puis chez M6. Tombé dans la Révolution internet par hasard, je n’en suis toujours pas ressorti, (et ce n’est pas prêt d’arriver). Après ce long passage chez M6, je me suis associé dans une agence à Paris puis dans une autre et encore une autre. Il y a quelques années, je me suis installé à Bordeaux où j’ai créé Triple C, ce laboratoire stimulant d’expérimentations concrètes.

 Vous candidatez au poste d’administrateur au sein de l’Apacom. Quelles sont les raisons de cet engagement ?

Depuis quelques années, je suis de très près ce qui se passe dans l’association, d’abord comme administrateur puis comme vice-président et je reste émerveillé devant le dynamisme, l’enthousiasme et la force de l’Apacom. Nous n’avons jamais autant mesuré l’importance du lien et du partage ; c’est valable aussi dans un cadre professionnel. Mon challenge à moi est de porter haut les couleurs des petites agences mais aussi celles de la communication astucieuse, différente, innovante, digitale, flexible.

 Quels sont vos projets com’, une date à retenir ? 

Ce sera encore une grosse année pour l’événement augmenté. Entre Paris, Bordeaux, Nancy, Lyon, Lille ou encore Grenoble et Strasbourg, nous allons vadrouiller pas mal dans les mois à venir. Au-delà des événements et des clients que nous accompagnons, nous sommes très excités de lancer le 1er festival des Rendez-vous du futur mi-avril à Paris, cela fera 6 ans que nous avons lancé ce projet de rencontres prospectives accessibles. Nous déploierons également les ailes de nos propres outils interactifs avec la suite Social Bucket. Mais bon, s’il fallait vraiment retenir une date, ce serait le 3 février avec une matinée exceptionnelle au Musée de l’Homme, mais je n’en dis pas plus, il faut suivre @comastucieuse 🙂

 Quels sont les projets développés par l’APACOM pour lesquels vous apporterez votre contribution ? Avez-vous des idées complémentaires que vous aimeriez mettre en œuvre ?

Depuis quelques années j’ai participé à la Commission Communication, à l’Infolettre, aux Matins de l’Apacom, à l’Observatoire de la communication notamment. Je serai heureux de poursuivre ces rencontres mais aussi d’apporter mon regard sur d’autres projets liés à l’échange entre communicants et au lien avec ceux qui feront la communication de demain. Mais je serai évidemment toujours présent, quand je peux, pour accompagner et aider toutes les actions développées par l’Apacom.

 Concernant votre métier de communicant, quelles grandes évolutions, quels changements nous impactent ou vont nous impacter ? 

Nous traversons un grand mouvement qui nous transforme tous, qu’on le veuille ou non. Il est désormais évident que le web n’est pas simplement que l’internet mais qu’il s’agit d’un ensemble de bouleversements qui sont à l’œuvre dans tous les pans de notre société. Il est impératif de les anticiper, au risque de rester sur le bas côté. Nous n’allons jamais autant comprendre ce que la flexibilité signifie : nouveaux métiers, nouveaux besoins, nouvelles manières de travailler, nouveaux modes de pensée, nouvelles ruptures… Le communicant à l’instar de tous les autres métiers va devoir rester souple sur ses appuis pour affronter les vagues qui submergent le monde d’hier. Il devra aussi faire preuve de beaucoup d’humilité pour garder sa polyvalence, son enthousiasme et pour remettre en question ce qu’il a appris. Nous vivons un tournant incroyable comme peu d’autres humains en ont vécu, alors autant le vivre pleinement, c’est passionnant.

 Propos recueillis par Jérômine Pénet

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Tour d’horizon des nouveaux adhérents – Frédérique Jorand, responsable de l’agence Bordmeeting

Cette semaine nous vous présentons Frédérique Jorand, responsable de l’agence Bordmeeting. Parlez-nous un peu de [...]

Lire la suite

Tour d’horizon des nouveaux adhérents – Alaïs Perret

Cette semaine, nous souhaitons la bienvenue à l’une de nos nouvelles adhérentes, Alaïs Perret, chargée [...]

Lire la suite

Tour d’horizon des nouveaux adhérents – Matthieu Ribeiro

Cette semaine, nous vous présentons l’un de nos nouveaux adhérents, Matthieu Ribeiro, actuellement chargé de marketing [...]

Lire la suite