LES MATINS DE L’APACOM : RCF, TOUT UN PROGRAMME !

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Mardi 14 juin, les Matins de l’APACOM nous proposaient de découvrir RCF, la radio associative chrétienne francophone. Á cette occasion, la station bordelaise a ouvert grand ses portes pour nous dévoiler son univers.

La journée s’annonçait chaude ; profiter de la terrasse encore ombragée des locaux de la radio RCF était une très bonne façon de la commencer. Après un accueil chaleureux de Marie-Aude HENNERESSE, Directrice de la radio et quelques gourmandises d’usage, nous sommes partis visiter les lieux : deux studios, une cabine d’enregistrement, les bureaux des journalistes… Il y a quelque chose de « quasi familial dans ces couloirs : quelques-uns des 80 bénévoles qui contribuent au fonctionnement de la radio y sont encadrés. Une exposition temporaire qui court dans toute la Maison Saint Louis Beaulieu offre au regard la colombe de la paix portant son message par les ondes radiophoniques (dixit l’artiste auteur du tableau WOO).

   

Grâce à la générosité de ses donateurs, RCF Bordeaux a su prendre le virage numérique et préparer l’arrivée du DAB+ en s’équipant de régies entièrement informatisées.

De retour sur la terrasse, Marie-Aude HENNERESSE et Clément GUERRE, Journaliste matinalier ont répondu aux questions de Sandra PACHECO MESSIBAH et Anne-Laure MARIN :

 

COMMENT EST CONSTITUÉE L’ÉQUIPE DE RCF BORDEAUX ?

RCF Bordeaux fonctionne avec 5 salariés, 3 services civiques et plusieurs stagiaires qui se relaient tout au long de l’année. Et surtout 80 bénévoles dont 40 produisent des émissions.

Marie-Aude HENNERESSE est la première directrice salariée à plein temps de RCF Bordeaux. Depuis janvier 2022, ses missions sont aussi variées que le seraient celles de n’importe quel dirigeant de TPE. Un retour aux sources pour Marie-Aude qui, adolescente, était bénévole pour la radio du diocèse de Strasbourg.

 

Clément GUERRE est l’un des trois journalistes de RCF Bordeaux. Il est notamment en charge de la matinale. Après avoir exercé pour France Bleu Gascogne et Sud Ouest, Clément a rejoint RCF Bordeaux en 2020.

 

Blandine JANNIN et Violaine ATTIMONT complètent l’équipe des journalistes. Aux manettes et parfois derrière le micro, Julien RULLIER.

 

DANS QUELLE MESURE LA DIMENSION RELIGIEUSE DE RCF INFLUENCE-T-ELLE LA LIGNE EDITO OU LA GRILLE DES PROGRAMMES ?

La grille des programmes est construite autour de 5 grandes thématiques :

  • Culture et société
  • Actualités
  • Psychologie
  • Vie spirituelle
  • Écologie et solidarité

La rédaction ne s’impose pas de sujet « spi » (spiritualité). Les thèmes sont choisis en fonction de l’actualité et son traités avec un regard particulier qui vise à sortir du modèle de média anxiogène et à « trouver dans chaque situation de l’espérance ». Le dialogue avec les autres religions est bien installé sur le plan national. Des échanges avec le grand Imam et le grand Rabbin de Bordeaux sont prévus pour la rentrée prochaine.

Etre chrétien n’est pas un critère de recrutement pour les techniciens ou les journalistes. Il est même arrivé que certains services civiques arrivent sans connaître la signification du C de RCF. La surprise passée, ils sont restés ! La dernière étude sur la typologie des auditeurs de RCF montrait que si 50% d’entre eux étaient des chrétiens pratiquants, l’autre moitié était constituée de non-pratiquants ou d’autre religions.

Les auditeurs écoutent RCF pour son ton paisible, ses sujets creusés et le peu de temps sacrifié sur l’autel de la publicité.

 

COMMENT RCF BORDEAUX EST-ELLE FINANCéE ?

Tout comme l’ensemble du réseau, RCF Bordeaux est financée par 4 moyens : les dons, le diocèse, le Fonds de soutien à l’expression radiophonique (FSER) et le partenariat/mécénat. Même si les dons et la participation du diocèse occupent encore une place importante dans le financement, une des missions de Marie-Aude HENNERESSE est de trouver et de développer des solutions d’auto-financement.

 

EN RÉACTION A L’ÉVOLUTION DU MONDE DE LA RADIO, LE GROUPE TRAVAILLE SUR RCF 2030. DE QUOI S’AGIT-IL ?

RCF 2030 est une réflexion visant à identifier un modèle économique durable pour RCF et à s’adapter aux changements techniques : la place croissante du numérique (podcasts), l’évolution de la durée d’écoute… Des réflexions locales, nationales et des séminaires permettront de définir les orientations à suivre pour les années à venir.  

 

UN MOT SUR UN ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL PRIVILEGIE

Au 145 de la rue Saint Genès se trouve la Maison diocésaine de Bordeaux. Ces lieux ont abrité le grand séminaire de Bordeaux. Aujourd’hui, la Maison Saint Louis Beaulieu abrite un foyer universitaire, les services diocésains et les mouvements apostoliques, la Bibliothèque diocésaine, l’Institut de Formation Pey Berland, la librairie La Procure Beaulieu et enfin la radio RCF Bordeaux.

Elle offre également des salles de réunions, un restaurant, « Le Beau Lieu », des chambres d’hébergement et le « Café du Cloître ».

 

L’APACOM remercie chaleureusement RCF Bordeaux pour son accueil et pour les échanges ouverts et chaleureux avec les adhérents et les organisatrices.

 

Propos recueillis par Muriel MUNIER

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Tour d’horizon des nouveaux adhérents : Céline Révillon

L’APACOM souhaite la bienvenue à Céline Révillon, fondatrice de Sènco Communication & Coaching.  Racontez-nous votre [...]

Lire la suite
Homme debout dans un théâtre

TOUR D’HORIZON DES NOUVEAUX ADHÉRENTS : Maxime ROBERT

Coup de théâtre ! Un nouvel adhérent a rejoint l’APACOM ! Lever de rideau sur [...]

Lire la suite

Communiquer sans sexisme, c’est possible !

La journée internationale des droits des femmes, qui a pour objectif de mettre en exergue les [...]

Lire la suite