Les professionnels de l’événementiel s’unissent face à la crise COVID 19

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Une vingtaine de professionnels de l’événementiel bordelais sont à l’origine de la création, en décembre dernier, de l’UMENA (Union des Métiers de l’Evénementiel en Nouvelle-Aquitaine). Cette association a pour but de fédérer les acteurs du secteur, de les accompagner et de les conseiller face à la crise sanitaire qui les touche de plein fouet. L’APACOM soutient la création de l’UMENA et programmera des actions communes dans les prochains mois.

 

La mission de l’UMENA

La mission que se donne l’association repose sur deux volets : accompagner les professionnels de l’événementiel et préparer l’avenir.

Le secteur de l’événementiel est mis à rude épreuve et doit repenser sa manière de travailler et d’accompagner ses clients. Comment organiser des événements quand nous ne pouvons plus nous rassembler ? Quelles sont les aides financières auxquelles a droit mon entreprise ? Comment faire perdurer le lien avec mes clients ? Autant de questions que se posent les professionnels concernés en cette période d’incertitude. C’est dans ce contexte que l’UMENA entend défendre les intérêts des métiers de l’événementiel en offrant à ses acteurs la possibilité d’être informés et accompagnés.

Apporter les bonnes informations aux entreprises et professionnels de l’événementiel, c’est aussi leur donner les bonnes clés pour perdurer en leur permettant d’échanger autour de leur métier. Pour l’association, la reconstruction collective est la condition d’un futur durable !

 

3 objectifs principaux

  • Défendre : L’association constate que les métiers de l’événementiel restent méconnus des professionnels publics ou privés. L’événementiel est trop souvent associé à l’organisation d’événements familiaux (mariage, anniversaire etc.) ; or, de nombreux métiers de ce secteur s’intéressent aux événements professionnels.

“Notre objectif est de montrer que l’événementiel, ce n’est pas seulement du B to C mais aussi du B to B.”  

Clémentine Brame, responsable de la communication de l’UMENA

L’ambition de l’UMENA est de se positionner en tant qu’interlocuteur entre les institutions régionales et nationales et les professionnels de l’événementiel, pour défendre et faire connaître les métiers du secteur ainsi que sa réglementation. 

 

  • Conseiller : La tâche de l’UMENA est aussi d’offrir une structure et des moyens matériels sur lesquels les professionnels de l’événementiel pourront s’appuyer. Cela consiste à la fois à apporter des réponses aux questions (administratives, juridiques etc.) des adhérents et à leur offrir des lieux et des événements où ils pourront échanger. Des actions ont déjà été mises en place  : en décembre dernier, un 1er webinaire était organisé en partenariat avec la CCI Bordeaux-Gironde. L’occasion pour les participants de découvrir l’ensemble des aides financières dont ils pouvaient bénéficier. 

 

  • Fédérer : Le contexte actuel nous prouve une fois de plus que les métiers de la communication, et en particulier ceux de l’événementiel, sont en constante évolution. L’UMENA facilite l’accès à un réseau de professionnels pour partager des connaissances et des savoir-faire, dans l’optique de voir évoluer positivement les métiers de l’événementiel. Fédérer un réseau de qualité est aussi l’occasion de promouvoir le professionnalisme et la réussite des adhérents.

 

“L’APACOM se réjouit de la création d’une telle association” 

Odile Seiter, présidente de l’APACOM, a répondu à nos questions.

Comment l’APACOM perçoit-elle la création de l’association UMENA ?

La naissance d’une association qui défend les intérêts des professionnels de la communication et s’en fait le porte-voix est toujours une bonne chose. Si nous accueillons au sein de nos adhérents de nombreux acteurs de l’événementiel, ces derniers n’étaient pas assez fédérés entre eux. Le contexte lié à la crise sanitaire rendait impérieuse la nécessité de créer une structure pour qu’ils échangent et soient entendus des pouvoirs publics. L’APACOM se réjouit de la création d’une telle association.  

 

Quelles relations que l’APACOM souhaite-t-elle entretenir avec cette nouvelle association ?

L’UMENA a pris contact avec nous début janvier, quelques semaines à peine après sa création, pour solliciter des ponts entre nos deux associations. Une demande spontanément accueillie avec enthousiasme. La solidarité fait partie de nos valeurs et nous nous devons, forts de 550 adhérents, de prêter main forte aux professionnels de notre secteur qui ont en besoin. Relayer la création de cette association est un acte de soutien ; informer nos adhérents des temps forts de l’UMENA comptent parmi les actions menées au bénéfice de tous. D’autres collaborations auront sans aucun doute lieu dans les mois qui viennent.

 

 

Emilie Sadeyen

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

APACOM

Mooc : la communication publique territoriale

La filière communication progresse rapidement et nous sommes amenés à changer régulièrement de poste, d’employeur et à [...]

Lire la suite

Comment rendre les métiers de la communication plus attractifs ?

Coline Déchelette, nommée présidente du nouveau Bureau des Juniors de l’AACC et consultante new biz [...]

Lire la suite
APACOM

HARIBO ET TBWA\COMPACT PIKENT UNE 3ème FOIS.

Haribo Pik, la gamme de bonbons acides de la marque Haribo, revient en TV et [...]

Lire la suite