Portrait de candidat au conseil d’administration : Claire Bouchareissas

Publié le par chez APACOM. Modifié le

 

Nous poursuivons nos portraits de candidats au conseil d’administration de l’APACOM avec Claire Bouchareissas : 

Claire BouchareissasPrésentez-vous en quelques lignes : votre parcours et vos fonctions actuelles.

Je travaille depuis toujours dans la communication institutionnelle, publique et privée.

J’ai créé mon agence conseil, Abc Communication, en 2001 et fondé un collectif d’experts en communication, abcYz, en 2014, à Bordeaux.

Je conseille et accompagne dirigeant.es, managers et élu.es dans l’élaboration de leur stratégie de communication et sa mise en œuvre opérationnelle avec un positionnement plutôt corporate et essentiellement dans le champ de l’intérêt général.

Avec le collectif, nous intervenons uniquement à partir des besoins du client. Nous lui apportons les expertises qui vont constituer une plus-value pour son projet, le tout en mode à la fois agile et coordonné.

Depuis quelques mois, je représente également en Nouvelle-Aquitaine Euros / Agency Group basée à Paris, Bruxelles et Casablanca dont le savoir-faire et l’expertise sont particulièrement reconnus dans les domaines de la diplomatie publique, de l’influence et du lobbying.

Dans une vie antérieure, de 1990 à 2001, j’ai été successivement directrice de l’information de la Mutualité Française (Paris) , conseillère technique au cabinet du Président de l’Assemblée Nationale et directrice de la communication d’Uniformation (Paris).

Vous candidatez au poste d’administratrice au sein de l’APACOM. Quelles sont les raisons de cet engagement ?

Je suis quelqu’un de naturellement engagé. Dans ce que je fais, dans ce à quoi je crois.

L’APACOM est, à mes yeux, une belle association : active, dynamique, reconnue. Des professionnels de tous horizons, de tous âges, de tous métiers s’y côtoient et se rencontrent grâce à ce lien et ce lieu commun. Je trouve indispensable que l’association continue de faire vivre cette richesse et cette diversité de notre secteur et permette ces échanges, ce partage, de réflexion, de projets, mais aussi de moments de simple convivialité. On en a tous plus que jamais besoin !

Je souhaite donc participer, modestement, à continuer à donner de l’élan et du souffle à l’association, dans le respect de son ADN d’origine, mais dans une période où ce n’est pas simple de rassembler des personnes autour d’une table ou d’un verre.

 

Quels sont les projets développés par l’APACOM (ou idées complémentaires) pour lesquels vous souhaitez apporter votre contribution ?

L’APACOM développe déjà beaucoup de projets et d’occasions de réfléchir et d’échanger à ses adhérents. Pour ce qui me concerne, il me semble que je peux éventuellement porter un sujet autour de la place des indépendants et des collectifs dans le secteur de la communication aujourd’hui. Quelle place ont-ils ? Quel rôle jouent-ils et quelles sont les perspectives de développement ? Enfin, ce « modèle » a-t-il un avenir et répond-il aux enjeux actuels ? Mais il y a tant de sujets qui me passionnent et pour lesquels je pourrai apporter ma petite pierre à l’édifice si cela est utile et présente un intérêt pour l’association.

 

Comment voyez-vous l’avenir de votre métier de communicante ?

Je pense que nos métiers sont en perpétuelle évolution. Par nature et par nécessité. La conjoncture nous pousse à revisiter nos manières de travailler, à inventer de nouveaux modes relationnels et de communication. Nous sommes, je crois, au début d’une nouvelle ère où chacun pourra travailler à peu près de n’importe où et collaborer avec le monde entier en live. Pour le coup, le collectif prend tout son sens : jamais nous n’avons été aussi isolés et jamais nous n’avons eu autant l’occasion de démontrer notre besoin d’être ensemble en prêtant attention aux autres ! La communication, quelle que soit la forme qu’elle prendra, a de beaux jours devant elle. 

 

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Danièle Caillau : un des piliers fondateurs de l’APACOM

Parce qu’elle a décidé de s’éloigner du Conseil d’administration de l’APACOM, tout en discrétion après [...]

Lire la suite
Ntsukpui Edem

TOUR D’HORIZON DES NOUVEAUX ADHÉRENTS : EDEM NTSUKPUI

Aujourd’hui, nous allons à la rencontre de Edem Ntsukpui. Jeune adhérent à l’APACOM, il nous [...]

Lire la suite

5 raisons d’être candidat aux Trophées de la Com Sud-Ouest 2022

Dernier appel pour les Trophées de la Com Sud-Ouest ! Avant la fermeture des candidatures [...]

Lire la suite