Portrait de candidat au conseil d’administration : Marine Lasserre

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Nous poursuivons nos portraits de candidats au conseil d’administration de l’APACOM avec Marine Lasserre

Marine_LasserrePrésentez-vous en quelques lignes : votre parcours et vos fonctions actuelles

Tout mon parcours a tourné autour des mots. D’abord aspirante comédienne passionnée par les mots de Racine et Jean-Luc Lagarce, puis docteure en linguistique, spécialité morphologie – soit la construction des mots – je suis depuis 2016 à la tête de Rédactographe, agence éditoriale que j’ai fondée… autour des mots : branding, naming, stratégie et production de contenus, référencement, … Trouver le mot juste, pour chaque entreprise, chaque cible, chaque domaine, chaque canal de communication, est ce qui me préoccupe aujourd’hui au quotidien !

 

Vous candidatez au poste d’administratrice au sein de l’APACOM. Quelles sont les raisons de cet engagement ?

J’ai commencé dans la communication avec un bagage de non-communicante. Et l’APACOM m’a aidée dès le premier jour. J’ai beaucoup appris sur nos métiers, j’ai échangé avec des personnes qui ont su me guider, j’y ai trouvé des clients, aussi. J’ai envie de m’investir aujourd’hui pour participer à cette transmission. L’APACOM est un acteur incontournable de la communication sur notre territoire. Et si j’en suis persuadée, j’ai désormais envie d’en convaincre tous les communicants et de porter les valeurs de l’association auprès du plus grand nombre.

 

Quels sont les projets développés par l’APACOM (ou idées complémentaires) pour lesquels vous souhaitez apporter votre contribution ?

J’ai navigué dans différentes commissions depuis que je suis adhérente : communication, Welcom’ et ateliers web. J’ai également participé à bon nombre d’événements en 5 ans. Être administratrice, donc dans le cœur du réacteur, me permettrait de pouvoir réfléchir de manière transversale pour participer à mettre en valeur l’association, à répondre aux besoins réels des adhérents, à promouvoir nos métiers. Je serais aussi ravie d’apporter mes compétences autour de l’éditorial et du digital dans les commissions dédiées.

 

Comment voyez-vous l’avenir de votre métier de communicante ?

Je relis mes réponses de ma candidature malheureuse de 2020 et je me rends compte que mon avis n’a pas changé. Notre métier va vers une double évolution : d’un côté, des communicants « généralistes » qui sont capables de faire se parler des expertises, de les comprendre et de les traduire ; de l’autre, des communicants de plus en plus « experts » pour actionner des leviers toujours plus fins. Pour prendre ma spécialisation comme exemple, aujourd’hui nous avons des rédacteurs web, rédacteurs SEO, copywriters, concepteurs-rédacteurs, content managers, content strategists, storytellers et j’en passe ! C’est une force.
Le tout maintenant pour les entreprises est de cerner au mieux leurs besoins afin de faire appel à la bonne expertise… et pour cela, les communicants doivent user de toujours plus de pédagogie.

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

APACOM

Le Conseil général de la Gironde s’engage dans « Mobilités 2030 »

Depuis un an et afin d’améliorer les conditions de vie des Girondins, le Conseil général [...]

Lire la suite

Ecoles et universités sur les réseaux sociaux : une nouvelle façon de créer du lien

On parle beaucoup du rôle des réseaux sociaux dans la création de l’identité numérique des [...]

Lire la suite

L’intelligence artificielle bientôt au menu de vos plans de communication ?

L’intelligence artificielle ne fait pas (encore) vraiment partie de l’arsenal des outils au service des [...]

Lire la suite