PORTRAIT DE CANDIDAT AU CONSEIL D’ADMINISTRATION : Nathalie LEROY

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Nous poursuivons nos portraits de candidats au conseil d’administration de l’APACOM avec Nathalie Leroy : 

Présentez-vous enLeroy Nathalie Quelques lignes : votre parcours et vos fonctions actuelles.

De formation type école de commerce, j’ai, à la suite de plus de 15 ans d’expériences en marketing et communication au sein de PME, repris mes études pour réaliser un Master 2 en Communication Développement Durable.

Forte de ce cursus, de mon désir d’entreprenariat afin de préserver une harmonie entre mes valeurs et mon activité professionnelle, j’ai créé mon entreprise Com’ un éco en 2016.

Je réalise ainsi, depuis plus de 5 ans, des missions de formation, de conseil et divers accompagnements en stratégie de communication et communication opérationnelle auprès de clients aussi variés que des entreprises de l’ESS, des PME et l’ADEME.

Ma mission, valoriser les engagements de mes clients par le levier d’une communication juste et éthique. La communication responsable et l’accompagnement au changement sont mon quotidien.

Initialement basée dans les Alpes Maritimes, mon siège social est installé dans les Pyrénées Atlantiques depuis 2017. J’ai également eu le plaisir de rejoindre en 2021 l’agence Aggelos en tant que partenaire privilégiée, membre de l’écosphère.

 

Vous candidatez au poste d’administratrice au sein de l’APACOM. Quelles sont les raisons de cet engagement ?

 

Dès mon arrivée en Nouvelle Aquitaine, j’ai rencontré Delphine Franiau et me suis inscrite à l’APACOM au sein de la commission APACOM 64.

Nous avons dès lors travaillé ensemble à l’organisation d’un atelier visite au sein d’Euralis en 2018, durant lequel je suis intervenue pour présenter les clés de la communication responsable. Puis naturellement, j’ai rejoint en parallèle la commission Com’Avenir, pilotée par Céline Réveillac.

En collaboration avec l’équipe APACOM 64 et Com’Avenir, j’ai organisé sur notre département un atelier sur le numérique responsable. Puis, je me suis investie au sein du projet RESONANCE. Cette association est un réseau d’organisations professionnelles et institutionnelles engagées en RSO/RSE en Nouvelle-Aquitaine. Je représente les métiers de la communication, via l’APACOM et j’ai réalisé bénévolement leur communication digitale jusqu’à l’embauche d’une chargée de communication au milieu de l’année dernière.

Enfin, nous avons fortement collaboré avec Céline Réveillac toutes ces années passées. L’année 2021 fut marquée par ma participation à l’évènement Reboot (animation de la table ronde sur la publicité et le sexisme), réalisation d’entretiens avec les parties prenantes dans le cadre de la démarche RSE de l’APACOM, soutien bénévole à notre partenaire d’Occitanie du Grand Procès de la RSE, co-animation avec Lisa Wyler du 18/20 sur le journalisme de solutions…

Je me suis donc investie dès le départ au sein de l’APACOM, une association permettant à tous les communicants que nous sommes d’échanger, débattre, partager et apprendre sur nos métiers en constante évolution.

Je souhaite fortement poursuivre cet engagement par ma présence en tant qu’administratrice pour co-piloter les sujets RSE au côté de Benedicte Delu De Cal et l’animation de la commission Com’Avenir, dans le respect de toutes et tous, pour apporter les clés d’une transition, d’un métier plus juste et encore plus passionnant !

 

Quels sont les projets développés par l’APACOM (ou idées complémentaires) pour lesquels vous souhaitez apporter votre contribution ?

De part mes expertises, mes rencontres avec des entrepreneurs de la Région et des institutions, je souhaite « faire ma part », pour accompagner l’APACOM dans sa transition ou tout du moins dans son évolution pour apporter des clés de savoir ainsi que du savoir-faire technique pour mieux communiquer.

En tant que co-référente RSE, ma mission sera transversale, pour l’ensemble des commissions et un point de contact pour l’ensemble des adhérents souhaitant en savoir plus.

Mon leitmotiv : le respect certes de mon environnement mais aussi et surtout de l’ensemble de mes parties prenantes. J’aurais donc à cœur de soutenir à la fois les commissions mais de façon plus large l’ensemble des communicants qui souhaite s’engager dans une démarche plus responsable.

 

Comment voyez-vous l’avenir de votre métier de communicante ?

L’avenir de nos métiers passe nécessairement par une évolution de nos métiers vers plus de respect, d’éthique pour communiquer vrai. A la fois, pour redorer l’image de nos métiers trop souvent critiqués, alors que ce sont de formidables leviers de valorisation de savoir-faire. C’est également pour nous, communicants, un levier pour donner un sens à nos métiers, tout en ayant l’opportunité de poursuivre un apprentissage, et redonner un coup de jeune à notre profession. Changeons nos pratiques, évoluons pour notre bien à tous, communicants, annonceurs, Société et environnement.

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Tour d’horizon des nouveaux adhérents – Julia Gacs

Julia Gacs, chargée de communication interne et des relations presse au sein de l’UNADEV, nous [...]

Lire la suite

Atelier web : l’événement augmenté

Eloi Choplin, directeur de l’agence de communication Triple C, installée à Bordeaux et à Paris, [...]

Lire la suite

Tour d’horizon des nouveaux adhérents : Thomas Mendiboure

L’APACOM souhaite la bienvenue à Thomas Mendiboure, directeur associé de l’agence Bleu Vif (agence conseil [...]

Lire la suite