Portraits des candidats : Bénédicte Delu De cal

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Candidate au conseil d’administration de l’APACOM, Bénédicte Delu De Cal vient nous parler des raisons qui la poussent à se présenter.

 

Présentez-vous en quelques lignes : votre parcours et vos fonctions actuelles.

Après 15 ans passés en agence et chez l’annonceur à des postes de Responsable Communication à Paris et à Bordeaux, j’ai fondé BLOW YOU UP fin 2020 avec l’envie débordante de contribuer et de sauter dans une nouvelle aventure entrepreneuriale. Conseil en Communication responsable et transition durable, l’objectif est d’accompagner les entreprises et organisations dans la réflexion et la mise en œuvre de leur démarche RSE. Coach professionnelle depuis peu, je crois beaucoup à la congruence des mots et des actes. En tant que communicante, c’est le même travail de cohérence entre proposition de valeurs, raison d’être et réalité.  

 

 

 

Vous candidatez au poste d’administratRICE au sein de l’APACOM. Quelles sont les raisons de cet engagement ?

Après plusieurs années à piloter la commission des Ateliers Web, qui propose de vulgariser des sujets et pratiques liés au digital, j’ai eu l’opportunité de me présenter au Conseil d’Administration et d’intégrer le bureau de l’association en tant que trésorière ces deux dernières années. Les personnalités et les énergies qui se dégagent de l’engagement associatif sont très positives et porteuses de sens. L’année qui vient de s’écouler donne encore plus à réfléchir à la valeur de nos métiers et aux messages qu’ils souhaitent véhiculer. Je souhaite donc pouvoir continuer à promouvoir la diversité de nos métiers et notamment contribuer à porter un message de responsabilité sociétale et environnementale.

 

Quels sont les projets développés par l’APACOM (ou idées complémentaires) pour lesquels vous souhaitez apporter votre contribution ?

De manière générale, je souhaiterais insuffler plus de transversalités entre les commissions et porter à l’extérieur de l’association nos expertises vers d’autres types de réseaux professionnels. La campagne de communication « Fais Rugir ta Boîte » que nous avons menée a permis de toucher des gens qui nous connaissaient mal, de loin ou pas du tout. L’idée est de construire des ponts entre nous et d’autres car la co-construction a toujours montré des résultats nettement plus ambitieux. En collaboration avec la commission Com’Avenir, je souhaite également permettre d’aborder les sujets de RSE dans toutes les commissions et nous doter d’objectifs clairs à réfléchir ensemble pour mesurer notre impact en tant qu’acteur du territoire.

 

Comment voyez-vous l’avenir de votre métier de communicantE ?

Je crois profondément que nous avons la chance folle de faire un métier qui peut/doit réinventer les modèles de pensées, de structures et de consommation. A nous de prouver que nous avons compris les enjeux qui sont devant nous et que la puissance des marques/entreprises, notamment via leur communication est de partager des valeurs, de s’engager et d’être acteurs de ce nous souhaiterions voir émerger comme société, de ce que nous pouvons laisser comme empreinte sur le monde.

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

La newsroom, bonne ou mauvaise idée ?

Une newsroom est une équipe de rédacteurs, community managers, data analysts, infographistes et autres, traquant [...]

Lire la suite

Tour d’horizon des nouveaux adhérents – Manuel Denis

Nous souhaitons aujourd’hui la bienvenue à Manuel Denis, Directeur Marketing & Communication chez Crystal Web [...]

Lire la suite

Tour d’horizon des nouveaux adhérents – Laure Lapegue

Notre tour d’horizon des nouveaux adhérents reprend en ce mois de mai. Aujourd’hui, nous vous [...]

Lire la suite