Six “coworkers” s’installent a Pomerol !

L’Arrêt Minute représente le premier espace de coworking à ouvrir ses portes en Gironde.  À Pomerol, six professionnels indépendants ont emménagé en cette fin octobre, concrétisant un projet né il y a deux ans !

Le projet, initié par Lucile Aigron il y a près de deux ans, se concrétise au 34 route de Catusseau à Pomerol. Dans un local de 75 m2, six professionnels aux compétences complémentaires ont trouvé un lieu à mi-chemin entre le domicile et l’entreprise et un collectif à l’image de leur manière de travailler. Tous sont indépendants, travaillant dans le graphisme, la communication, l’événement, les media, l’Internet…

Le coworking est une nouvelle façon de travailler. C’est devenu le fait d’offrir un espace de travail ouvert à tous, à un individu en échange d’une contrepartie financière bien souvent minime.
Au-delà de la mutualisation des ressources et des moyens, les coworkers recherchent l’échange et l’émergence de nouveaux projets. Après plusieurs mois de recherches et de formalisation des attentes et besoins de chacun, L’Arrêt Minute prend concrètement forme(s) en trouvant un local en adéquation, lui donnant pignon sur rue.

http://arretminute.fr

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Discussion

Vous aimerez aussi

[TRIBUNE DU PRESIDENT] Rentrée 2020 : l’APACOM tient le cap !

En cette fin du mois de septembre, le rouge de l’été doit céder sa place [...]

Lire la suite

#JAO2019 à Bordeaux : la transformation est pour demain !

Ce mardi, l’Association des Agences-Conseils en Communication (AACC) soutenue par l’ISEG Marketing & Communication School [...]

Lire la suite
APACOM

L’éco-conception des supports de communication

Comment éco-concevoir ses supports de communication print ? La commission Com’Avenir nous livre des éléments de réponse. [...]

Lire la suite