TOUR D’HORIZON DES NOUVEAUX ADHÉRENTS : Alexandra Troubetzkoy

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Alexandra Troubetzkoy a rejoint l’APACOM il y a quelques mois, dès son arrivée à Bordeaux. Son parcours est une invitation au voyage et à l’adaptation permanente :  

Début de parcours : le chaud et le froid

Chez les Troubetzkoy, on voyage. Le grand-père d’Alexandra est arrivé en France depuis la Russie au début des années 20. Les générations suivantes ont choisi les carrières internationales pour découvrir le monde.

Fille de diplomate Français, Alexandra a grandi en développant très tôt l’adaptabilité des grands voyageurs : Canada, Cameroun, Tanzanie, retour au Canada pour achever ses études secondaires puis Belgique pour y faire ses études universitaires.

Animée par le besoin et l’envie d’entreprendre, Alexandra se cherche. Elle s’investit dès 14 ans dans le bénévolat et pour ce faire, suit une formation de « Leadership in training » pour aider les enfants handicapés. A 16 ans, elle crée avec ses camarades de classe le « café du lycée » pour animer les entre-cours.

Aucune grande vocation ne s’étant révélée à elle durant ses premiers petits boulots, elle s’oriente en fonction ses aptitudes pour les chiffres et prend la direction de la Belgique pour intégrer une école de commerce. Si elle finit par obtenir un diplôme en comptabilité et fiscalité internationale, c’est cependant en faisant du bénévolat pour le comité organisateur du Bal Russe de Bruxelles qu’elle découvre ce qui la fait vraiment vibrer : la communication.

Pour confirmer son choix, elle réalise un stage dans l’agence Cossette Communication de Montréal. Elle y restera 6 ans. Choix confirmé.

 

Carrière en agence

Débute alors sa carrière en agence de publicité : événementiel, tournages publicitaires, sponsoring, plan média, relations publiques, stratégies web… Tout y passe. Elle est finalement recrutée chez Publicis pour adapter les campagnes anglophones pour le public québécois et son identité si particulière.

Même durant cette période de travail intense, le bénévolat et l’engagement occupent une grande place dans la vie d’Alexandra. Après s’être investie bénévolement de nombreuses années dans l’organisation et l’essor du Diner en blanc à Montréal Alexandra donne des conférences sur son métier de communicante à des étudiants et fonde le Réseau des Femmes d’Affaires Inspirantes en 2015. En effet, Alexandra reconnait que beaucoup de femmes ont inspiré sa vie personnelle et professionnelle. L’objectif est de les faire se rencontrer afin qu’elles puissent s’inspirer les unes et les autres. Tout a commencé avec un premier cocktail de 20 personnes et depuis, ces soirées ont eu lieu tous les mois, portant à près de 2000 le nombre des membres du réseau, pour la plus grande fierté d’Alexandra.

Au zénith de cette riche carrière en agence, sa campagne pour la fondation Mira (client pro-bono de Publicis) qui reçoit le Grand Prix pour la meilleure Campagne Sociétale du Concours Prix Média 2016.

Ce prix lui offre la reconnaissance de ses pairs. Un accomplissement qui arrive à un moment charnière de sa vie. En effet, durement frappée par un burn-out, Alexandra doit mettre sa carrière en pause pendant plusieurs mois. Aidée par son entourage et par son réseau de femmes inspirantes, Alexandra se soigne et se reconstruit.

Elle passe chez l’annonceur, animée par une certaine quête de sens et toujours par l’envie de trouver la meilleure stratégie de communication pour son client. En 2019, elle est approchée pour faire partie du Conseil d’Administration de la Fondation Grands Frères Grandes Sœurs et les aider avec leur positionnement. Bien plus que ça, elle leur fait changer de nom pour Fondation La Collecte, de logo et d’identité visuelle, ce qui lui vaut d’en être élue présidente.

 

Bordeaux

L’arrivée du Covid et d’importants changements dans sa vie personnelle poussent Alexandra et ses filles à se rapprocher de leur famille en Europe. Bordeaux, ville dynamique et idéalement située remporte tous les suffrages. Elles s’y installent en juillet 2022.

« Ce qu’on fait, c’est magnifique »

Aujourd’hui, Alexandra est directrice de la communication de Memorist.

La mission principale de Memorist est la préservation du patrimoine, que ce soient des manuscrits du XIVe siècle à restaurer ou bien des films anciens à numériser. En visitant les bureaux de La Reliure du Limousin ou en découvrant l’étendue des collections à traiter chez Arkhênum, Alexandra voit des choses incroyables tous les jours, s’en réjouit et surtout y trouve du sens.

Grâce à sa culture de grande voyageuse, elle aide le pôle à se tourner vers l’international. Dans le même temps, elle contribue à faire naître une culture d’entreprise unifiée en adaptant la communication interne aux 5 entreprises du groupe.

 

Du sur-mesure

Quel serait l’événement marquant de sa carrière de communicante ? Le Grand Prix remporté pour la campagne de la fondation Mira est un moment clé de sa carrière. Cependant, tout s’est joué loin des podiums et des flashs.

Bruxelles, début des années 2000. Dans l’arrière-boutique d’un petit tailleur de costumes pour hommes. Alexandra est alors comptable-fiscaliste. En discutant avec son client, pour mieux comprendre son activité, la conversation glisse du plan comptable vers le plan de communication. Alexandra dessine les contours d’une stratégie de com adaptée. C’est à ce moment-là qu’elle a réalisé que c’était ça qu’elle voulait faire. Qu’elle en avait les capacités, et surtout l’envie.

 

Nourrir sa plante

Le futur des métiers de la communication ? C’est l’adaptation permanente. Durant sa carrière en agence, Alexandra a obtenu des diplômes aux HEC Montréal et à McGill University. Aujourd’hui encore, tel un médecin qui reste à la pointe de la recherche, un bon communicant se doit de surfer sur le haut de la vague. De se former régulièrement. D’être à l’affût des tendances internationales. Lire et faire de la veille. Bref, « nourrir sa plante ».

Propos recueillis par Muriel MUNIER

 

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Portrait de Sabine de Leissegues

Portrait de candidate : Sabine de Leissegues

Pour bien démarrer la journée, découvrons le portrait de Sabine de Leissègues, candidate pour intégrer [...]

Lire la suite

TOUR D’HORIZON DES NOUVEAUX ADHERENTS : SANDRINE LESTOQUOY

Forte de ses différentes expériences, de sa diversité et de sa détermination, nul doute que [...]

Lire la suite

TOUR D’HORIZON DES NOUVEAUX ADHÉRENTS : MATHILDE ROBERT NICOUD

Influencée dès son plus jeune âge, Mathilde Robert Nicoud a forgé ses armes à l’ECV de [...]

Lire la suite