Tour d’horizon des nouveaux adhérents : Constance Pubert

Publié le par chez APACOM. Modifié le

L’APACOM souhaite la bienvenue à Constance Pubert, Chef de projet événementiel freelance.

 

Racontez-nous votre parcours

Normande d’origine, mes études et ma carrière m’ont amenée à découvrir la Bourgogne et depuis peu la Charente-Maritime.
A la suite d’une classe préparatoire en Normandie, j’ai intégré l’IAE de Dijon où j’ai obtenu un Master Management du Tourisme et de l’Événementiel. Une première expérience en agence événementielle et réceptive spécialisée en oenotourisme puis un passage dans un château patrimonial m’ont permis d’intégrer les Climats du vignoble de Bourgogne – Patrimoine mondial de l’UNESCO en tant que chef de projet événementiel. Pendant près de 4 ans j’ai ainsi fait la promotion de ce site patrimonial et viticole exceptionnel au travers de nombreux événements (événements grand public, colloques, soirées privées dans des lieux prestigieux, programmations culturelles…).
Puis en janvier 2021 j’ai décidé de lancer mon entreprise en organisation d’événements et conseil en communication pour élargir mes compétences et mener à bien un nouveau challenge professionnel et personnel. Basée à La Rochelle, j’organise pour mes clients aux quatre coins de la France de nombreux événements d’entreprise (colloques, inaugurations, événements grand public, soirées privées, congrès, lancements de produits…).

 

 

Qu’est-ce qui vous passionne dans la communication ?

Mon métier est avant tout un métier de passion que j’ai découvert au détour d’un stage et que je n’ai plus voulu quitter. Ce que j’aime dans la communication et dans l’événementiel, c’est la diversité des personnes, des corps de métiers et des domaines d’activités que nous sommes amenés à côtoyer pour un seul et même projet.
C’est aussi un métier en perpétuelle évolution qui nous incite à remettre nos connaissances en question, on ne s’ennuie jamais!

 

Quel serait l’événement marquant dans votre carrière de communicant ?

L’événement le plus marquant de ma carrière est sans nul doute le colloque “Montrer et interpréter la vigne et le vin” que j’ai organisé en novembre 2019 à Beaune. C’était un vrai défi d’organisation qui m’a fait prendre conscience que mon expérience et mes connaissances me permettraient d’organiser de nombreux événements. Je n’ai pas seulement organisé la logistique de l’événement, j’ai aussi participé à la réflexion sur le programme, le contenu des tables rondes et le choix des intervenants.

 

Comment envisagez-vous l’avenir des métiers de la communication ?

Je ne peux pas prédire l’avenir des métiers de la communication et de l’événementiel, mais les mois qui viennent de passer ont montré l’adaptabilité et la créativité de notre secteur. Mais nous nous sommes aussi rendus compte à titre personnel ou professionnel que les événements sont en majorité faits pour se tenir en physique et non en digital.
A long terme, l’événementiel et la communication vont devoir s’adapter aux évolutions de la société et aux nouveaux besoins des consommateurs. Dans les mois à venir, je suis convaincue que l’événementiel va être un vecteur indispensable à la reprise et à la création de lien social.

 

 

Propos recueillis par Emilie Sadeyen

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Zoom sur Les Vivres de l’Art

Partenaire de la dernière Nuit de la Com’, “Les Vivres de l’Art – le Domaine [...]

Lire la suite

SEEKO’O HOTEL, L’ART DE SE RÉINVENTER DANS SON QUARTIER

A la fois boutique-hôtel et iceberg de tranquillité au cœur d’un quartier en profonde mutation, [...]

Lire la suite

Communication à l’international : la stratégie gagnante de la Cité du Vin

Bordelais ou non, rares sont ceux qui n’ont jamais entendu parler de la Cité du [...]

Lire la suite