TOUR D’HORIZON DES NOUVEAUX ADHÉRENTS : JULIE PIRES ET MARLÈNE MEYNIER DE L’AGENCE SEPPA

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Souhaitons la bienvenue à Julie Pires, cheffe de projet et Marlène Meynier, cheffe de studio. Ces deux nouvelles adhérentes travaillent toutes deux pour l’agence SEPPA, agence conseil en stratégie de création bordelaise, et partenaire de longue date de l’APACOM.

Racontez-nous votre parcours…

Julie Pires : Diplômée d’un Master 2 marketing et Communication de l’IAE de Toulouse en 2015, j’ai intégré une agence Toulousaine en tant que chef de projet durant 4 ans. J’ai ensuite poursuivi ma carrière dans la ville de Bordeaux, au sein de l’agence SEPPA. Je travaille au quotidien avec des acteurs tant issus du secteur public que du secteur privé en les accompagnant de la réflexion stratégique jusqu’à la mise en place opérationnelle de leurs campagnes. 

Marlène Meynier : En 1994, je débute ma carrière en tant que maquettiste dans une imprimerie, puis, de 1995 à 1998, dans une régie publicitaire. En 1999, j’intègre l’agence de communication JMD conseil spécialisée en marketing et B to B. Je deviens graphiste et je gère le planning. Depuis 2008, je travaille à l’agence SEPPA où je prends en charge le studio de l’agence. Aujourd’hui directrice du Studio associée, je suis en charge de l’ensemble de la vérification de la chaîne graphique et de la qualité des supports réalisés.

Qu’est-ce qui vous passionne dans la com’ ?

Julie Pires : La communication est un milieu en constante évolution ; c’est ce que j’aime. S’adapter, avoir une réflexion et une réponse pertinente face au besoin du client, de la cible. Forcément pour moi cela s’illustre par le travail en agence, le challenge au quotidien, savoir jongler entre différents sujets rapidement, avec agilité et à la clé, la satisfaction client (la meilleure des récompenses !). 

Marlène Meynier : Ce qui me passionne c’est l’émotionnel que peut dégager une campagne de pub. Ce qui me passionne également dans la com, c’est d’être challengée quotidiennement : chaque dossier a son enjeu et, pour moi, c’est un vrai défi. Cela fait maintenant 26 ans que je suis dans la com’, et je ne m’en lasse pas ! Raconter une histoire et donner du relief aux mises en page c’est mon « dada ».

Quel serait l’évènement / l’élément marquant dans votre carrière de communiquant ?

Julie Pires : Le déploiement pour le compte d’une banque d’une campagne de communication 360 à destination des jeunes. En partant d’offres commerciales, nous sommes parvenus à donner un sens profond à l’opération et à intégrer une dimension environnementale et sociétale tout en étant totalement en adéquation avec les codes de la cible. 

Marlène Meynier : J’ai vécu beaucoup d’événements, mais le plus marquant et engageant c’est en 2008 : élections municipales et cantonales, menées avec l’agence SEPPA. Ce fut très très dense mais quelle satisfaction quand nos candidats gagnent les élections ! Ils deviennent nos « chouchous ». Nous les accompagnons, les rassurons, les conseillons.

Comment envisagez-vous l’avenir des métiers de la communication / de votre métier ?

Julie Pires : Nos métiers seront forcément emmenés à évoluer vers plus de digitalisation évidement, mais aussi, je pense, vers une prise de conscience collective autour de la notion d’utilité, de sens envers les projets que nous menons. 

Marlène Meynier : Je l’imagine très digitale… voire un peu trop à mon goût !

Propos recueillis par Marie Chappaz

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

La génération Z dans le management : priorité au réseau et à l’autonomie

Le monde professionnel évolue à mesure que les nouvelles générations entrent sur le marché du [...]

Lire la suite

Le ciblage de vos campagnes médias : du quanti au quali

VOLET 2 : L’ÉQUILIBRE QUANTI / QUALI La course à l’attention est lancée. Les discours [...]

Lire la suite

Les Tribunes de la presse – 8e édition

Après le succès des précédentes éditions, les Tribunes de la presse reviennent du jeudi 22 [...]

Lire la suite