Tour d’horizon des nouveaux adhérents – Laura Beaubois

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Aujourd’hui nous vous présentons Laura beaubois, chef de projet dans l’agence Triple C.

 

unnamed

 

Votre bio express en quelques lignes ?

Je viens d’être diplômée du Master Communication et Générations, de l’ISIC à Bordeaux Montaigne. J’ai commencé par une Licence d’anglais que j’ai arrêtée pour me rediriger un peu par hasard vers l’info-com – je voulais devenir journaliste. J’ai effectué beaucoup de stages ; en radio d’abord, chez RIG, radio associative géniale basée à Blanquefort où j’ai revêtu les casquettes d’ingénieur son, reporter, monteur… Un grand bain pour quelqu’un qui voulait devenir journaliste au début ! Puis, je me suis recentrée sur la communication ; je suis passée par la Mairie de Saint-Aubin de Médoc puis la Mairie de Saint-Jean-de-Luz pour découvrir le milieu de la communication publique et aussi, rester dans mon Sud Ouest natal. Durant mes études, j’ai parallèlement été Présidente de ma Junior-Entreprise, Stratejic ; très formateur car on se retrouve à la tête d’une micro-entreprise où il faut gérer son équipe, ses clients, ses marchés, sa comptabilité… Je sais comment faire marcher une entreprise après ça.

En dernière année de Master, je suis arrivée chez Triple C pour mon stage de fin d’études et ce fut une révélation ! J’ai découvert un milieu que je touchais du bout des doigts – la communication numérique – et que je voulais vraiment découvrir. J’ai été embauchée à la suite, sur un contrat indéterminé, une chance pour une étudiante sortant de l’Université !

Aujourd’hui, je suis chef de projet à l’agence : je m’occupe de développer des stratégies digitales pour des clients, leurs événements aussi – et vive les événements augmentés par ailleurs parce que tout se « viralise » sur les réseaux sociaux !, en passant par de la création de sites, de contenu éditorial et de la coordination de projets dans leur ensemble.

 

Votre actu dans la communication ?

Pour une jeune professionnelle, beaucoup de choses !

Je suis en train de me faufiler dans des associations de communicants pour essayer d’y porter des projets, d’apporter mon énergie et mon œil neuf.
Je viens d’ouvrir mon blog, que j’ai créé toute seule. Il n’y a pas vraiment de thématique principale ; j’écris sur ce que j’expérimente, j’observe, j’entends, je lis, je vois… Un blog d’une citoyenne d’un monde en mouvement en somme.
Et continuer d’être en veille, d’innover, repenser, imaginer de nouveaux procédés de communication ou d’accessibilité à l’information : une valeur dans mon travail que je n’ai jamais perdue de vue !

 

Votre dernier coup de coeur com’ ?

Bien que je ne possède pas de télé, je reste connectée. Je suis récemment tombée sur cette campagne qu’a lancée Nikon. La marque s’est servie de l’histoire de ces deux papas et de leurs filles qui avaient connu l’exposition médiatique à cause de leur cliché publié sur Instagram.

Ce qu’on peut analyser c’est que d’un côté, la marque donne la parole à cette nouvelle génération : celle de l’instantané, du selfie, du partage rapide de contenu. Et de l’autre, elle aborde les nouvelles mœurs de la société qui font notre monde aujourd’hui. C’est émouvant, touchant, plein de bonne volonté ! Nikon donne la parole à un couple gay, une famille homoparentale, peu représentée dans la sphère médiatique en général, donc je trouve la campagne vraiment chouette.

Voici le film de cette famille, qui a fait le tour de la toile il y a peu :

Quelles sont les évolutions à venir pour votre métier ? 

Aujourd’hui mon métier est comme cela. Dans 3, 6 ou 12 mois, les choses auront encore évolué, c’est sûr ! Quand on travaille dans le numérique, on vogue avec les dernières possibilités de communication, on essaie de trouver de nouveaux procédés qui s’allient avec les mouvances des usages du public. Je pense qu’il y a des méthodes qui peuvent glisser vers le numérique. Je pense principalement à tout ce côté e-RP. Prenons les stratégies de relations presse et publiques par exemple, il faudrait insérer une vraie case pour assurer la gestion des RP en tissant du lien avec des journalistes-twittos, des twittos-rois de communautés, des blogueurs, des éditeurs de contenu… La retombée presse ne peut plus passer à côté des retombées numériques. Et c’est vraiment un penchant vers lequel je me tourne tranquillement.

 

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

APACOM

TOUR D’HORIZON DES NOUVEAUX ADHERENTS – JULIANA PUYDEBOIS

Cette semaine, nous vous présentons Juliana Puydebois. Elle répond à nos questions et évoque pour [...]

Lire la suite
APACOM

TOUR D’HORIZON DES NOUVEAUX ADHERENTS – MELANIE SEVILLA

Cette semaine, nous vous présentons Mélanie Sevilla, indépendante en conseil et formation en stratégie média. [...]

Lire la suite

Dans la peau d’un dircom – Aurélie Loubes

Aurélie Loubes est directrice de la communication et du marketing territorial du Conseil Régional de [...]

Lire la suite