Tour d’horizon des nouveaux adhérents : Sandrine Lubrano

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Aujourd’hui, partons dans le Lot-et-Garonne, à la découverte de Sandrine Lubrano, enseignante en Communication, sa passion de toujours qu’elle ne se lasse pas de transmettre :  

Racontez-nous votre parcours…

Originaire du Sud-ouest, j’ai fait mes études à Bordeaux après une fac de langues, j’ai poursuivi en IUT Tech de CO, puis une licence et maîtrise Sciences de l’éducation. J’aurais souhaité approfondir le marketing et la communication dans une école de commerce, mais pour différentes raisons, j’ai tenté le concours de professeur en Eco Gestion Marketing, que j’ai obtenu. Là, j’ai suivi un parcours classique. D’abord envoyée sur Compiègne puis Creil, j’ai enfin eu une mutation dans le Lot-et-Garonne et j’enseigne en BTS Communication à Agen depuis 27 ans (+ différentes expériences dans des IUT, Sud Management et Le Campus de Bissy).

 

Qu’est-ce qui vous passionne dans la com’ ?

Ce qui m’enrichit et rend cet enseignement intéressant, c’est que la com évolue sans cesse, impossible de faire un cours qui nous servira plusieurs années. Il faut être en veille permanente, écouter, s’enrichir des diverses stratégies dans les entreprises et être en contact avec des communicants qui vous permettent de partager leur expérience. J’ai pu participer à différents salons professionnels et faire des stages au service COM et Marketing chez Mac Do ou à l’Opéra Bastille, mais également créer une entreprise et participer à toute la stratégie et à la mise en œuvre (appuyée par une agence de communication).

Nous avons une façon assez particulière de travailler dans notre BTS : c’est l’entreprise (ou tout type d’organisation) qui est au cœur de notre enseignement (même si beaucoup de collègues, malheureusement, ne comprennent pas toujours).

Nous nous adaptons à chaque demande, nous n’avons pas de corrigé type… Cela surprend toujours les étudiants la 1ère fois ! C’est justement cela qui est passionnant. J’accompagne des étudiants pour réussir un examen, mais surtout pour leur faire acquérir un savoir être, et un savoir-faire en restant toujours au plus près des attentes des recruteurs. Et bien leur faire comprendre que progresser, c’est aussi s’adapter, accepter l’échec et rebondir.

 

Comment envisagez-vous l’avenir des métiers de la communication/de votre métier ?

Bien que les réseaux sociaux prennent une place considérable dans la stratégie de com des entreprises, je reste persuadée que la relation humaine, le lien direct avec ses cibles par tous les moyens de communication qu’ils soient médias ou hors médias ont encore bien leur place. La communication reste primordiale, elle renforce les liens avec ses clients et permet de se démarquer, et crée des émotions sans pareil.

Pour mon métier, intégrer l’Apacom me permettra d’être au plus près des attentes des professionnels et des évolutions (dans toutes les organisations : associations, entreprises publiques, privées…) afin de préparer au mieux les futurs communicants.

 

Propos recueillis par Muriel MUNIER

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

APACOM

JE TRIE MES DÉCHETS AU TRAVAIL ET APRÈS ? VISITES ET EXPLICATIONS !

Le jeudi 7 juillet, la commission Com’Avenir de l’Apacom s’est donnée rendez-vous à la chaîne [...]

Lire la suite

Rendez-vous à la troisième édition du Climax Festival

Du 7 au 10 septembre, se déroulera la troisième édition du Climax Festival. Depuis maintenant [...]

Lire la suite
APACOM

RETROUVER CONFIANCE DANS LA PAROLE POLITIQUE

Paradoxe : derrière les exigences de l’immédiateté, c’est autant par la multiplicité des formes d’expressions [...]

Lire la suite