Une agence, un style : Rédactographe

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Aujourd’hui c’est Marine Lasserre, fondatrice de Rédactographe, qui nous parle de son agence et de ses projets !

Quelle est l’histoire de votre agence ?

Quand je me suis lancée dans la création de contenu, je l’ai fait de manière indépendante, sous le statut de free-lance. Cependant, j’ai rapidement été confrontée à plusieurs problématiques, et notamment celle d’arriver en bout de course. Par exemple, on me contactait pour de la création de contenu optimisé SEO sur des sites qui étaient de base mal conçus du point de vue du référencement. Or le référencement, c’est loin d’être uniquement de la rédaction web ! C’est pourquoi j’ai voulu m’entourer de profils complémentaires afin de répondre de manière plus globale à des projets de plus grande envergure.

Quel est l’ADN de votre agence ?

Rédactographe n’est pas une agence 360. Nous la définissons plutôt comme une agence éditoriale, agence de “naming” et agence de référencement naturel (car il n’y a, paradoxalement, pas de mot pour englober tout ça !). Pour résumer, nous partons toujours d’une problématique dont les mots sont au centre. Cela peut être du côté créatif (naming, conception-rédaction, création de slogans, d’univers verbaux, etc.), du côté stratégique (stratégie de contenu) ou du côté technique avec le référencement naturel.

Alors que l’on peut aujourd’hui se fournir en textes au kilomètre et à moindre coût, à Madagascar ou sur certaines plateformes, nous avons la démarche inverse : chaque texte produit doit être unique et performant selon un certain objectif. Il doit être l’occasion d’engager sa cible, de développer un ton propre à la marque et de dire quelque chose de précis. Bien-sûr que le référencement naturel impose une création constante de nouveaux contenus mais cela ne veut pas dire écrire pour ne rien dire !

Afin de privilégier la qualité, nous avons une équipe de rédacteurs (humains !), qui ont chacun leur spécificité, que ce soit au niveau du style ou des centres d’intérêt. Car ce sont ces contenus hautement qualitatifs qui feront demain la différence dans l’infobésité* que l’on trouve actuellement sur le web.

Une actualité phare ?

La mise en place du modèle « agence » est notre actualité ! Maintenant, il s’agit de l’éprouver et de dénicher des projets enthousiasmants ! On se donne rendez-vous dans un an pour faire le point 😉

Quel est pour vous l’avenir de la création de contenu ?

Le contenu est trop souvent vu comme la dernière roue du carrosse. Demandez à tout créateur d’entreprise : on pense à déléguer la création du logo, la création du site, mais on laisse le contenu à tata Martine qui est douée en orthographe ! Je schématise, évidemment. Cependant, on assiste trop souvent à un manque de budget quand il s’agit de créer des contenus performants. Et à une méconnaissance de nos métiers.

Or le contenu doit être au cœur de la stratégie d’une entreprise. C’est après avoir défini une stratégie éditoriale que l’on peut envisager la création d’un blog sur un site web par exemple. Car ce n’est pas parce qu’on dit qu’il faut un blog pour le référencement qu’il faut en créer un dans ce seul but ! Qu’allez-vous raconter ? À qui ? Comment ? La prise de parole doit être murie et, on ne le dira jamais assez, qualitative !

En effet, avec la croissance exponentielle du nombre de sites web qui produisent du contenu et les mises à jour de l’algorithme de Google, ce seront les contenus à forte valeur ajoutée qui sauront se démarquer et gagner des places sur les moteurs de recherche. Il ne s’agit plus de prendre quelques articles qui parlent d’un sujet, de les condenser/résumer/additionner pour en faire un nouveau. Il faut montrer avant tout son expertise et sa qualité pour faire aujourd’hui la différence.

Pourriez-vous décrire votre boîte en 3 mots ?

De l’expertise, de la pédagogie et pas mal de bonne humeur !

*infobésité est un joli mot-valise, construit sur information et obésité : c’est le fait d’avoir toujours plus d’informations, à tel point que cela déborde littéralement !

Marine Lasserre

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

APACOM

Lucien Georgelin étale ses confitures sur Facebook

La société familiale spécialisée dans la fabrication de confitures, desserts et plats cuisinés a fait [...]

Lire la suite
APACOM

La commission Welcom’ fait sa rentrée au Point Rouge !

Au sein de l’APACOM, il existe diverses commissions dont l’une d’elle est dédiée à l’accueil des [...]

Lire la suite
APACOM

Participez à l’enquête Communication monitor 2013

L’association européenne de chercheurs en communication et relations publiques (l’EUPRERA) organise depuis plusieurs années une enquête [...]

Lire la suite