À la loupe : trois stratégies de com’ qui donnent de la voix

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Tout comme un bon produit, un bon chanteur dispose d’une cohérence de positionnement et d’une promesse unique. Voyons de plus près une petite sélection de trois perles pour qui la com’ a enchanté la carrière.

  • David Bowie : le phœnix

S42Bowie_APACOM

Glamour en Ziggy Stardust, provoc’ en Diamond Dog, décalé en clown triste… Bowie a multiplié les personnages pour renaître de ses cendres. Cette qualité lui a permis de traverser les âges sans prendre une ride auprès de ses fans et d’afficher plus de trente albums au compteur. Sa promesse de régénérescence spirituelle lui a valu d’être choisi par Vittel pour présenter sa nouvelle signature en 2003 : « Vittel, chaque jour une vie nouvelle ».

 

  • Daft Punk : le luxe des avertis

S42DaftPunk_APACOM

Mais où sont-ils ?! Comment les trouve-t’on !? Pour la sortie de leur dernier album Get Lucky, les fans ont eu droit à une attente insoutenable qui n’a pas ménagé leur curiosité et attisé leur désir. Un record avec 39 000 téléchargements en trois jours seulement. Des extraits d’à peine quinze secondes, aucune interview, le groupe cultive le mystère. Telle l’eau dans le tonneau des Danaïdes, la com’ des deux français se base sur une absence qui entraîne inévitablement un manque. Une stratégie payante appliquée dans le marketing du luxe. Avec un album tous les cinq ans, Daft Punk crée des addicts car sa substance est rare.

  • Stromae : consensuellement vôtre

S42sTROMAE_APACOMSon positionnement tient à une image travaillée impeccablement et un personnage décalé. Il plaît à un panel très large et fait consensus sans pour autant tomber dans le déjà vu. Ses chansons abordent des thèmes qui peuvent être très difficiles comme le combat contre le cancer avec le titre Quand c’est. Il représente le fils et le petit ami rêvé. Cet univers séduisant lui permet de conquérir un public de tout âge. Une idée qui tient la route sur un marché plus que concurrentiel.

 

Renouvellement, rareté ou décalage savamment maîtrisé, si ces bonnes pratiques ne vous inspirent pas une chanson, j’espère tout de même qu’elles attirent votre attention.

Jérômine Pénet

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

APACOM

Les nouvelles tendances du numérique

L’avènement d’Internet et des technologies mobiles ont bouleversé nos modes de vie. Certains secteurs économiques [...]

Lire la suite
APACOM

#Tropheescom: Retour sur nos participants bordelais cat. Com’ 360

Le 22 octobre 2014 a eu lieu des Trophées de la Com Sud-Ouest. Un très [...]

Lire la suite

Communiquer, même en temps de crise ?

Si l’instinct du dirigeant le pousse généralement à « se faire discret » lorsqu’une crise s’annonce ou [...]

Lire la suite