Concept Group et Novelty France allient leur force pour surmonter la crise

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Concept Group et Novelty France sont deux entreprises importantes dans le secteur des prestataires techniques de l’événementiel et du spectacle vivant. Depuis le 1er avril dernier, les agences Concept Group Bordeaux et Toulouse ont rejoint le groupe Novelty France. Dans une période chamboulée par la crise de la Covid-19, les deux parties veulent joindre leurs efforts pour se préparer au mieux à la reprise de leurs activités. 

 

Concept Group et Novelty France

Depuis une vingtaine d’années, Concept Group agit en tant que prestataire technique de l’événementiel et du spectacle vivant dans tout le Sud de la France. Le siège du groupe basé à Brignoles, dans le Var, se répartit le travail avec les agences de Marseille, Toulouse et Bordeaux. Les 6 associés du groupe ainsi que leurs équipes interviennent sur tout type d’événement : festivals, séminaires d’entreprise, événements organisés par des institutions publiques, etc…

Au vu du contexte actuel, Johann Dubuc, directeur de l’agence de Bordeaux, et Laurent Chabaud, directeur de l’agence de Toulouse, ont décidé de rallier leurs équipes à celles de Novelty France pour être plus fort au moment de la reprise. Avec plus de 3 500 prestations par an, Novelty France se place en tant que leader en solutions techniques (spécialiste du son, de la lumière, de l’image, de la structure scénique, de la distribution électrique et du management technique d’espaces). Cette association est l’occasion pour les deux parties d’augmenter leur ressources humaines et matérielles.

 

Une collaboration autour de valeurs humaines

En France, les prestataires techniques de l’événementiel représentent 25 000 emplois qui sont, pour la grande majorité, en chômage partiel ou en arrêt total depuis plus d’un an. Selon le baromètre de l’événementiel 2020, réalisé par l’association “LEVENEMENT”, 3/4 des événements ont été reportés ou annulés cette année-là. Avant même la crise de la Covid-19, les métiers des prestations techniques de l’événementiel et du spectacle vivant étaient déjà en forte mutation, avec d’énormes besoins en financement, notamment dû aux renouvellement de matériel. La distanciation sociale ayant modifiée profondément notre façon de vivre, cette mutation s’est intensifiée rapidement obligeant les acteurs du secteur à s’adapter à de nouvelles contraintes et de nouveaux formats. 

 

 

“Voilà maintenant plus d’un an que nous avons cessé presque toutes nos activités. Il nous a semblé judicieux de nous allier à Novelty France pour sortir plus fort de cette crise.” – Johann Dubuc, directeur du développement chez Novelty Bordeaux.

En septembre 2020, le Syndicat national des prestataires techniques pour le spectacle vivant et l’événement, a lancé l’opération “Alerte Rouge” pour attirer l’attention de l’état. Plusieurs lieux comme la Mairie d’Evian ou la salle de spectacle Malraux à Chambéry ont été illuminés de rouge pour soutenir le mouvement. A Toulouse, les prestataires techniques de l’événementiel se sont également rassemblés dans le cadre de cette opération. Laurent Chabaud, directeur de l’agence Concept Group Toulouse a pris la parole pour  LaDépêche.fr, en expliquant la détresse de son secteur d’activité.

 

Les entreprises de ce secteur se sont toujours montrées solidaires en échangeant autour de leur métier et de son évolution. Concept Group et Novelty France se connaissent donc depuis de nombreuses années et leur rapprochement s’est fait naturellement au fil des discussions. Novelty France agit à l’échelle internationale, cependant, tout comme Concept Group, elle place les valeurs humaines au centre de son activité. Ces valeurs ont été à la base du projet de leur collaboration. Au cours des discussions menées entre les deux entreprises, la priorité a été d’accompagner au mieux les équipes de travail dans cette période de transition. L’objectif premier était de conserver le maximum de postes, mais également de se préparer au mieux à la sortie de crise.

“La covid-19 a profondément modifié notre façon de travailler avec l’apparition de nouveaux formats d’événements comme les salons virtuels. Notre travail est de maîtriser ces nouveaux supports pour nos clients” – Johann Dubuc, directeur du développement chez Novelty Bordeaux.

 

Après la crise, la reprise des événements

Pour les dirigeants de Novelty Bordeaux, c’est une chance d’accueillir une équipe commerciale comme celle de Concept Group Bordeaux qui est déjà bien formée et immédiatement opérationnelle. Il s’agit, à présent, de donner à l’ensemble des salariés les bonnes clés pour apprendre à travailler ensemble dans un contexte qui a été totalement bouleversé par la crise.

Dès leur arrivée dans l’équipe de Novelty Bordeaux, la communication avec leurs clients a été un axe important pour les anciennes équipes de Concept Group Bordeaux. En plus d’une prise de parole sur les réseaux sociaux, une communication interne a été minutieusement élaborée puisque chaque client a reçu un courrier personnalisé pour les informer du rachat. Parallèlement à cela, toute l’équipe commerciale s’attèle à appeler chaque client pour les rassurer de vive voix de la continuité de leur intervention. 

“La nouvelle a très bien été accueillie par nos clients qui nous ont félicité de cette initiative” -Johann Dubuc, directeur du développement chez Novelty Bordeaux.

Pour accompagner au mieux leurs clients dans la reprise progressive de leurs activités, les équipes de Novelty Bordeaux, placent la proximité et la qualité de service au cœur de leurs propositions. Aujourd’hui la numérisation des événements est devenue nécessaire pour la survie de ce secteur qui subit une baisse d’activité de 70 % à 90 % selon l’UNIMEV. Dans ce contexte, Novelty Bordeaux a aménagé quatre studios, type plateau télé, pour l’organisation d’événements virtuels. Le format numérique offre aux organisateurs une plus grande liberté et flexibilité dans la conception des événements en dépassant les limites du réel. Cependant, comme nous le rappelle Victor Poitier dans son ouvrage L’événementiel bousculé par « l’expérience » du numérique, “la numérisation ne propose pas une solution de substitution viable à long terme”. En effet, si ces événements demandent beaucoup moins d’investissements financiers, ils génèrent également moins de revenus. C’est pour cela que Novelty Bordeaux propose également à leurs clients, un “pack festival” pour organiser des événements dans le respect des normes sanitaires : respect de la distanciation sociale avec des places assises, application des gestes barrières et un nombre de spectateurs limité.

 

“Nous essayons d’être moteur de la reprise de nos activités en montrant à nos clients que nous avons les moyens d’adapter nos services” – Johann Dubuc, directeur du développement chez Novelty Bordeaux.

 

 

 

Emilie Sadeyen

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Garocamp, l’événement connecté !

Les 29 et 30 juin prochains aura lieu Garocamp, la rencontre dédiée à la transformation [...]

Lire la suite

Tour d’horizon des nouveaux adhérents – Georgia Gastel

Cette semaine, nous souhaitons la bienvenue à l’une de nos nouvelles adhérentes, Georgia Gastel, chargée [...]

Lire la suite
APACOM

Bienvenue à Maxime et remerciements

Bienvenue au nouveau chargé de communication de l’Apacom. Maxime Lavandier, 23 ans est étudiant à [...]

Lire la suite