Facebook lance une nouvelle application vidéo : Lifestage

Publié le par chez APACOM. Modifié le

En analysant le célèbre réseau social crée par Mark Zuckerberg, un constat se fait : Facebook commence à se faire vieux. Son capital séduction ne cesse de s’estomper auprès de la génération Z au détriment d’autres réseaux sociaux comme Snapchat ou Instagram.

Pour contrer la concurrence et redorer son image, Facebook va lancer une nouvelle application à destination d’un public jeune, pour les moins de 21 ans : Lifestage.

Une application 100% vidéo

Réservée spécifiquement aux étudiants, Lifestage permet de partager des contenus vidéo avec les autres étudiants. Basé sur le système de Snapchat qui a fait notamment son succès, les vidéos publiées sur Lifestage sont partagées publiquement. Sur Lifestage, tout est public, aucun paramètre de confidentialité ne permet de restreindre la visibilité des vidéos.

Pour se différencier, l’application propose aux étudiants de partager des vidéos qui correspondent à diverses situations (danser, chanter, présentation…) ainsi qu’à leur état d’humeur (heureux, triste, etc…).

Lifestage invite d’ailleurs l’utilisateur à poster régulièrement des vidéos sur le réseau social afin de débloquer de nouvelles fonctionnalités offertes par l’application.

L’application se veut être 100% vidéo et n’intègre aucune fonction de messagerie instantanée. La fiche de chaque utilisateur peut être complétée avec une section « Me contacter » dans laquelle il pourra renseigner ses comptes Snapchat, Twitter, Instagram, etc… De plus, la création d’un compte Lifestage n’exige pas d’avoir de compte Facebook.

lifestage-application

Lifestage reprend les codes de Facebook à ses débuts

Pour séduire les utilisateurs, Lifestage veut s’inspirer des débuts de Facebook. Dès que le profil est créé, l’utilisateur doit indiquer dans quelle école il étudie. Lorsque 20 étudiants d’une même école sont inscrits, l’école est alors « débloquée » et les étudiants de cette école pourront découvrir les vidéos des autres étudiants inscrits dans la même école.

Pour inciter les utilisateurs à télécharger l’application, Lifestage propose aux premiers inscrits d’inviter leurs amis tout comme le faisait Facebook à ses débuts, lorsque celui-ci était réservé aux étudiants de certains campus.

Orchestré par le product manager de Faceook, Michael Sayman, l’application a été créé dans le but de prouver que Facebook peut encore produire des applications tournées vers les jeunes. Lifestage vient d’être lancé outre-Atlantique et devrait arriver en France incessamment sous peu.

La question à se poser maintenant est de savoir si l’application sera un réel succès auprès de la génération Z. Espérons qu’elle ne devienne pas comme ses prédécesseurs, oubliés de tous, comme Slinkshot ou encore Notify.

Maxime Lavandier

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Communiquer, même en temps de crise ?

Si l’instinct du dirigeant le pousse généralement à « se faire discret » lorsqu’une crise s’annonce ou [...]

Lire la suite

La saga des portraits des candidats – Jérémy Abdilla

  Aujourd’hui, nous vous présentons JÉRÉMY ABDILLA, chargé de promotion à l’ISEFAC Bordeaux, qui revient [...]

Lire la suite
APACOM

Connect Lab Bordeaux, accélérateur de connexions pour les entrepreneurs du numérique

Vous avez une idée et vous recherchez des compétences de Technicien, Développeur, Directeur artistique, Intégrateur, [...]

Lire la suite