Le Bordeaux Geek Festival

Publié le par chez APACOM. Modifié le

104179129Du 25 au 28 mai s’est déroulée la troisième édition du festival bordelais le Bordeaux Geek Festival. Orchestré par la société Lenno, en collaboration avec l’association Mandora, le festival se voulait cette année grandiose. Dans l’objectif de devenir l’événement incontournable de la culture pop en Nouvelle Aquitaine, les organisateurs ont fait les choses en grand : 10 000 mètres carrés d’expositions, 180 exposants,… pour 28 000 visiteurs. Compétitions de jeux-vidéo, défilés de cosplay, rencontres,… Mais quelles ont été les spécificités de cette année ?

Star Wars à l’honneur pour cette nouvelle édition

Le festival bordelais a ouvert ses portes le jour du 40ème anniversaire de la sortie du célèbre film de George Lucas : Star Wars. Impossible pour les organisateurs de ne pas s’en inspirer pour cette troisième édition. Un espace a alors été dédié à la saga, comprenant des clubs de sabres de la région, des expositions d’objets Star Wars,… Un village entier qui a permis aux fans de s’immerger dans ce monde durant 4 jours riches en découvertes.

L’e-sport particulièrement valorisé

Les compétitions de jeux-vidéo existent, et oui vraiment ! Il est même possible d’en faire son métier. Le Bordeaux Geek Festival a décidé cette année d’y porter particulièrement attention. 1 000 mètres carrés étaient dédiés à l’e-sport pour six licences, contre trois les années précédentes. Les vainqueurs ont même été récompensés par une dotation en numéraire.

Les rencontres 2017

-Les YouTubeurs : Quoi de mieux pour promouvoir l’événement auprès de sa cible que des Youtubeurs-Gamers ? Les organisateurs ont pendant ces 4 jours organisé des rencontres avec Jigmé, Guss DX ou encore Cyrus North.

-Start-up : Cette année, un espace entreprises et start-up a été développé. Il a, entre autres, permis de voir les différentes technologies  en développement dans le milieu du jeux-vidéo, mais aussi d’établir un contact entre les start-up et les visiteurs.

-Les comics : Des dessinateurs publiant chez des grands éditeurs de comics en France et aux Etats-Unis ont été invités. Présents dans l’allée des artistes, ils ont pu échanger sur le rapport qu’ils entretiennent avec leur métier et ce monde.

Léa Jouvie.

Sources : BGF, Sud Ouest, France 3.

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Tour d’horizon des nouveaux adhérents – Nicolas Lamerenx

L’APACOM est ravie de vous présenter l’un de ses nouveaux adhérents, Nicolas Lamerenx, dirigeant de [...]

Lire la suite

Les “bookfaces” de Mollat font le tour du Monde

Lorsque Mollat lance son compte Instagram il y a 4 ans, la librairie bordelaise ne [...]

Lire la suite

tour d’horizon des nouveaux adhérents – Chloé PERILLAT

L’APACOM souhaite la bienvenue à Chloé Perillat, Assistante presse pôle Art de Vivre de l’agence Hémisphère [...]

Lire la suite