Portrait de candidat au conseil d’administration : Gabrielle Denis

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Suite de nos portraits de candidats au conseil d’administration de l’APACOM avec Gabrielle Denis : 

Gabrielle DenisPrésentez-vous en quelques lignes : votre parcours et vos fonctions actuelles.

Je dirige l’agence Editoile que j’ai créée en 2009 à Bordeaux. C’est une agence de visibilité web spécialisée en rédaction SEO (Search Engine Optimization). L’objectif est d’améliorer le référencement naturel des sites dans Google, l’expérience client et collecter des contacts. Nous sommes une équipe de 3 expertes du contenu webmarketing.
 
Avant, j’ai été journaliste pendant une douzaine d’années dans des magazines économiques print (Courrier CadresL’EntrepriseL’Entreprise en solo) à Paris. J’ai écrit un livre sur la création d’entreprise. Cela fait plus de 15 ans que j’apprends le Web sur le terrain et en me formant en continu.
 

Vous candidatez au poste d’administratrice au sein de l’APACOM. Quelles sont les raisons de cet engagement ?

« Un chef d’entreprise qui sort, c’est un chef d’entreprise qui s’en sort ». Cette maxime bien connue de l’entrepreneuriat est encore plus vraie aujourd’hui où les rencontres « en vrai » sont plus complexes. Une association comme l’APACOM permet aux professionnels de la communication de découvrir de nouvelles têtes, de se rencontrer, d’échanger, de développer des projets, de faire sa veille. Le tout dans une ambiance conviviale et constructive. Nous avons tous à y gagner !
 
Auparavant, je m’étais engagée dans Aquinum, l’association des professionnels du numérique. J’ai fait partie des membres fondateurs et du premier bureau. Je souhaite aujourd’hui me réinvestir dans un projet collectif.
 

Quels sont les projets développés par l’APACOM (ou idées complémentaires) pour lesquels vous souhaitez apporter votre contribution ?

Aujourd’hui, le numérique fait partie intégrante de la communication. C’est un domaine passionnant, mais technique, mouvant. Il y a toujours de nouveaux outils, des mises à jour des algorithmes, des changements de réglementation. Je souhaiterais apporter ma contribution aux projets numériques de l’APACOM, comme les ateliers web qui permettent de s’initier ou d’approfondir ses connaissances en la matière.
 

Comment voyez-vous l’avenir de votre métier de communicante ?

Un avenir prometteur et innovant, avec toujours plus de numérique et de data !

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Bordeaux, ville pionnière de la publicité sur trottoirs ?

« France expérimentation ». Voici le nom de la nouvelle opération visant à suspendre certains règlements existants [...]

Lire la suite
APACOM

Facebook, comment calculer efficacement son taux d’engagement?

Le réseau social le plus connu du monde offre à ses utilisateurs de nombreuses possibilités [...]

Lire la suite
APACOM

Trois appels à projet pour l’innovation numérique

La Région Aquitaine a lancé trois appels à projets en faveur du développement de nouveaux [...]

Lire la suite