Portrait de candidate : Bénédicte Batier

Publié le par chez APACOM. Modifié le

En 2023, 10 personnes sont candidates pour intégrer le Conseil d’Administration de l’APACOM. Parmi elles : Bénédicte Batier. Voici son portrait.

 

Présentez-vous en quelques lignes : votre parcours et vos fonctions actuelles.

J’ai 51 ans, je suis bordelaise d’origine et je suis diplômée de l’EBP International, un programme de Kedge Business School.

Cela fait 28 ans que je travaille dans la communication.  J’ai travaillé en entreprise et en agence de communication, en France (Paris, Toulouse et Bordeaux) et en Angleterre à Londres. J’ai exercé différents postes et j’ai pu expérimenter les différentes facettes de la communication : communication interne, externe, opérationnelle, institutionnelle, RP, partenariats et événementiel.

En 2017 j’ai souhaité opérer un changement important dans ma carrière professionnelle pour me concentrer sur l’activité qui m’intéressait le plus et dans laquelle je m’épanouissais le mieux : le secteur de l’événementiel.  C’est ainsi que j’ai créé mon entreprise en octobre 2017, Le Temps du Rêve, une structure que je dirige seule pour accompagner mes clients, français et étrangers, dans la conception et l’organisation de leurs événements professionnels sur la Nouvelle Aquitaine principalement.

Vous candidatez au poste d’administrateur⸱rice au sein de l’APACOM. Quelles sont les raisons de cet engagement ?

Je fais partie de l’Apacom depuis plusieurs années et j’ai déjà été engagée dans des commissions de l’Apacom aux côtés d’autres membres bénévoles (les ateliers Web et la Nuit et les Trophées de la com).  Je suis également engagée depuis peu dans la création de la commission des indépendants afin notamment de créer des synergies entre les indépendants et avec les agences et les annonceurs aussi 😊

Aujourd’hui je souhaite mettre mes connaissances de la région, mon réseau et mes compétences professionnelles au service de l’association pour apporter ma (petite) pierre à l’édifice pour faire grandir encore cette belle association.

Quels sont les projets développés par l’APACOM (ou idées complémentaires) pour lesquels vous souhaitez apporter votre contribution ?

Je souhaite continuer à m’investir dans le projet des indépendants de l’Apacom et dans les projets événementiels que sont la Nuit de la Com et les Trophées de la com

Comment voyez-vous l’avenir de votre métier de communicant⸱e ?

Je pense qu’aujourd’hui, que nous travaillions en tant qu’indépendant, en agence (petite ou grande) ou en entreprise (petite ou grande), nul ne peut travailler tout seul dans son coin. La force du collectif est ce qui permettra aux communicants de demain de réaliser de très belles choses. 

Le métier de l’événementiel que j’exerce avec passion a été très chahuté par le COVID et nous avons tous pris conscience de l’importance des relations entre les individus.  Ces relations que nous créons grâce à des rencontres, des événements, des rendez-vous de partage et d’échanges est primordial dans mon métier.  Le secteur de l’événementiel n’échappe pas aux nouvelles technologies et à la digitalisation mais il est basé en grande partie sur de l’humain et c’est ce qui m’anime aujourd’hui au quotidien.

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Tour d’horizon des nouveaux adhérents – Pauline Gelis

L’Apacom souhaite la bienvenue à Pauline Gelis, chargée de communication à la ComUE d’Aquitaine, le principal [...]

Lire la suite

Tour d’horizon des nouveaux adhérents : Diane CATALA

Nous souhaitons la bienvenue à Diane Catala, chargée de communication pour le groupe Onepoint.  Racontez-nous [...]

Lire la suite
APACOM

Une agence, un style : Nutrikéo

Nutrikéo est à l’honneur de la nouvelle édition « une agence, un style », destinée à découvrir ou [...]

Lire la suite