Portrait des candidats : Dimitri Courtade

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Dimitri CourtadeAujourd’hui, nous rencontrons Dimitri Courtade, Président de l’agence Nest et candidat au poste d’Administrateur de l’APACOM.

Présentez-vous en quelques lignes : votre parcours et vos fonctions actuelles

De nature éclectique, je me suis tout d’abord embrasé pour le pilotage d’avions puis par les sciences de façon plus générale. J’ai donc passé mon diplôme d’ingénieur en Génie des Systèmes Industriels avec une spécialisation en Intégration des Réseaux et des Systèmes d’Information, et eu l’opportunité d’effectuer des travaux de recherche et développement à San Diego State University sur des véhicules hybrides. Sensibilisé aux enjeux réels de notre planète j’ai vite été rattrapé par mon âme créative/entrepreneuriale et l’ambition d’avoir un impact aussi positif que possible sur mon environnement. J’ai créé une première petite entreprise en France puis une autre dans la Silicon Valley, j’ai aussi pu organiser une importante levée de fond avec Clint Eastwood pour la recherche sur le traitement du cancer du sein en 2008.
Porté par l’entropie naturelle de notre Univers me voilà à la Direction Commerciale d’Orange, à la boutique de vente en ligne de mobiles et forfaits, à la suite de quoi je décide d’intégrer Kedge Business School et obtiens le Master of Science International Affaires qui m’entraîne tout droit en agence de communication digitale à Paris.
De retour dans ma ville d’origine qui a bien changé depuis mon départ, je décide alors de créer mon petit Nid à idées, l’Agence Nest, une agence de communication spécialisée dans le Branding et centrée autour de la création et l’implémentation de valeurs positives.
En perpétuelle effervescence, je suis également en formation professionnelle guitare au CIAM Bordeaux et membre de SING OUT, la chorale de LA MADE. La musique est essentielle dans mon quotidien.

Vous candidatez au poste d’administrateur au sein de l’Apacom. Quelles sont les raisons de cet engagement ?

Je suis d’ores et déjà fortement engagé pour l’évolution de nos métiers, pour l’avenir de nos étudiants ainsi que pour notre environnement. Depuis mon premier jour en tant qu’adhérent, il y a maintenant 4 ans de cela, je n’ai su faire autrement que de m’investir sans compter pour l’Apacom. Me voilà en un claquement de doigt en train de jouer sur la scène de l’Apacom Show, de m’impliquer dans sa direction artistique (musique et vidéo), puis d’hériter de la responsabilité de la commission et devenir administrateur délégué de l’Apacom. Me voilà également nommé aux Trophées de la Communication pour le clip interactif Run – Straybird du label Banzaï Lab, fervent participant à la Journée Agences Ouvertes ainsi qu’à l’opération « Une agence / un artiste », membre actif du Collège Agences. On peut croiser mon chemin régulièrement aux Gros Plans, Welcom’ et autres Nuit de la Com.
Par mon engagement en tant qu’administrateur délégué j’ai participé au séminaire du Conseil d’Administration au cours duquel nous avons entamé une réflexion autour d’évolutions fondamentales pour l’Apacom. Je suis donc, avec une équipe de choc conduite par Mélanie Sévilla, attelé à la création de la plateforme de marque de l’Apacom dans le cadre du projet Sens, et participe aussi à la réflexion fondamentale lancée sur notre communication externe.
Je candidate aujourd’hui au poste d’administrateur car je souhaite aller jusqu’au bout de mon engagement et espère ainsi pouvoir contribuer pleinement à donner un nouveau visage à notre association et indirectement à nos métiers.

Quels sont les projets développés par l’APACOM (ou idées complémentaires) pour lesquels vous souhaitez apporter votre contribution ?

Pour moi l’élection n’est pas un but en soi car je participe déjà à de nombreux projets développés par l’Apacom. Je ne suis pas un homme d’ambition politique, élu ou non, je poursuivrai donc mes activités au sein de l’association.
En revanche je souhaite continuer à m’investir et aussi découvrir de nouveaux endroits où apporter mon aide. Je pense notamment à la commission Com’Avenir qui me semble être une action indispensable au sein de notre association et que l’on devrait retrouver partout. Je brûle d’envie d’en apprendre plus sur cette commission.
Par ailleurs, je souhaiterais m’intéresser de plus près à la commission Apacom Connexion qui à mes yeux joue un rôle formidable.
Je pense également qu’au-delà des frontières trop souvent absurdes des commissions, se trouvent de nombreuses actions qui méritent d’être explorées et imaginées notamment vis-à-vis des étudiants. Dans ma tête les idées ne manquent pas et j’espère qu’une place officielle au sein du Conseil d’Administration me permettra d’apporter mes idées aux projets actuels et futurs de l’Apacom

Comment voyez-vous l’avenir de votre métier de communicant ?

À cette question je me permets de citer Alan Kay : « Le meilleur moyen de prédire le futur est de l’inventer ».
Mon instinct scientifique m’incite à penser que l’avenir de nos métiers ne peut pas être plus rayonnant que celui de notre maison qui brûle toujours plus fort, toujours plus vite. Vu de la Lune, si nous n’agissons pas dès maintenant, nos métiers tomberont avec notre civilisation et la vie sur Terre.
Je pense que les métiers de la communication sont grandement liés à l’évolution des mentalités. Je supporte difficilement de regarder le permafrost fondre et les forêts partir en fumées au 20 Heures entrecoupé de publicités vantant le plaisir de conduire sans but et de brûler de l’énergie fossile. Aussi l’influence est trop souvent utilisée à des fins économiques néfastes pour l’environnement sur des sujets parfois plus méconnus.
Mon sentiment est que, si nous souhaitons un avenir pour nos métiers et avant tout pour nos enfants, nous devons agir sans compromis car notre responsabilité est totale dans les messages que nous portons.

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

APACOM

Google a un nouvel algorithme !

Tout savoir sur le nouvel algorithme Google A chaque annonce d’une prochaine mise à jour [...]

Lire la suite
APACOM

France Télévisions et l’État ont trouvé un accord

Rémy Pflimlin, président du groupe France Télévisions,  et Aurélie Filipetti, Ministre de la Culture et [...]

Lire la suite

Instagram : vers la fin des « likes » ?

Incroyable…mais vrai ! Instagram souhaiterait supprimer le nombre de likes apparaissant sous chaque publication. Pour [...]

Lire la suite