Tour d’horizon des nouveaux adhérents – Alexandre Duvollet

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Nous souhaitons aujourd’hui la bienvenue à Alexandre Duvollet, directeur de l’Ange Bleu. Après des études scientifiques, il décide de rejoindre l’entreprise familiale dont il devient directeur il y a une dizaine d’années avec son frère. Retour sur son parcours professionnel et ses projets de communication.

– Quel est votre parcours? 

J’ai à la base une formation scientifique (mathématiques, physique à l’université de Bordeaux), et j’ai choisi d’arrêter mes études après trois années à l’université pour rejoindre l’entreprise familiale qui allait commencer sa transformation de restaurant en cabaret en 1997. J’ai repris la direction de l’entreprise il y a une dizaine d’années avec mon frère et nous pouvons encore profiter d’une empreinte familiale très présente. Ayant grandi dans l’univers professionnel de mes parents, c’est à dire la restauration, cette facette de mon métier n’a pas été pour moi une révolution intellectuelle. Cela n’a pas été du tout le cas pour la partie spectacle et communication. Nous avons avec mon frère acquis notre savoir faire artistique au fil des ans et au gré du talent de nos collaborateurs. Nous sommes également entièrement autodidactes sur les aspects de commercialisation et communication, qui pour nous il y a encore quelques années relevés de la même approche. En effet notre Crédo depuis le début a toujours été de s’attacher à la meilleure qualité possible de notre produit en considérant que cela constituait 90% de notre efficacité commerciale. Même si aujourd’hui nous attachons toujours autant d’importance à la qualité de nos prestations, les actions de communications prennent de plus en plus de place avec entre autre l’indispensabilité du digital.

– Quels sont vos projets de communication ? Une date à retenir ? 

Nous avons une activité « routinière » puisque nous présentons le même spectacle pendant 2 ans, mais nous nous efforçons de créer des évènements pour justifier des actions de communications. Nous présentons pour la première fois au mois de décembre un spectacle pour enfants et nous avons fait l’expérience de communiquer uniquement via Facebook sans allouer de budget (via les influenceurs et pages participatives) et sans surprise mais avec toujours un peu d’étonnement c’est un vrai succès car nous enregistrons plus de 100 réservations par jour uniquement grâce à ce vecteur. Une autre date importante pour nous va être au mois de juin, puisque nous avons signé (le 15 novembre donc très récent) un accord avec le Crazy Horse pour recevoir leur spectacle sur notre scène en juin pour 6 représentations. C’est une première en France car ils viendront avec leur scène (réplique exacte) et leurs techniques lumières et vidéos et présenteront un show 100% identique à ceux proposés dans leur établissement parisien. Nous avons déjà reçu des danseuses du Crazy Horse il y a deux ans à l’occasion des 20 ans de l’Ange Bleu pour 3 spectacles, où ces dernières avaient présenté 3 tableaux intégrés à notre revue, et pour cette occasion nous avions fait très peu de communication car nous avions enregistré plus de 3000 réservations en moins de 15 jours. Nous allons cette fois nous attacher à communiquer davantage, surtout que la dernière représentation sera le dimanche 16 juin pour la fête des pères, un beau cadeau en perspective…

– Quelle est votre règle d’or en communication ? 

 « Dépenser le budget alloué ». Un peu étrange comme règle mais dans notre cas d’entreprise familiale nous avons bien sûr la main sur toutes les décisions et jusqu’à très récemment nous estimions systématiquement le potentiel de retour sur budget d’une opération et nous en refusions de nombreuses, faute de perspective satisfaisante, et avec ce raisonnement on peut se retrouver avec des périodes plus ou moins longues sans communication. Maintenant, même si nous faisons bien sûr attention à nos choix, nous nous faisons une obligation de dépenser chaque euro alloué à ce poste.

Propos recueillis par Emilie Féret

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

APACOM

Dreamers : une campagne à succès pour un projet local

Bientôt une nouvelle auberge de jeunesse à Bordeaux. Le projet local Dreamers a fait l’objet [...]

Lire la suite

Communication for good : étude d’opinion sur la perception client

La communication positive fait pleinement écho à l’attente client d’une économie responsable : « les urgences climatiques, [...]

Lire la suite
APACOM

La “Boîte à outils du créateur d’entreprise”

Invitation à l’atelier “Boîte à outils du créateur d’entreprise” Vendredi 14 mars à Emploi-Bordeaux Destinés [...]

Lire la suite