Tour d’horizon des nouveaux adhérents – Camille Grezillier

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Cette semaine, nous vous présentons Camille Grezillier, Chargée de communication et suivi protocolaire à la mairie de Périgueux.

CamilleGrezillier_acc

Votre bio express en quelques lignes ?

J’aurai 30 ans le 24 juin prochain. Je suis née et j’ai étudié à Bordeaux. J’ai une double spécialisation : en communication publique et politique (ISIC/IEP de Bordeaux) et en management culturel (Université Lyon 2). J’ai un parcours professionnel assez diversifié puisque j’ai été chargée de communication financière au Service actionnaire d’Air Liquide , puis chargée de communication humanitaire à Médecins du Monde Canada. J’ai ensuite travaillé trois ans en Afrique de l’Ouest, au Service de Coopération et d’Action culturelle de l’Ambassade de France à Dakar, où j’étais chargée de communication du service et de la coordination du réseau des Alliances et Instituts français du pays. Ma dernière mission africaine s’est déroulée à l’Institut français du Bénin où j’étais chargée de la réalisation d’une publication autour des 50 ans de programmations de l’établissement, ouvert après l’Indépendance du pays.

De retour en France depuis septembre 2013, j’ai enchaîné deux missions culturelles au Jeu de Paume à Paris et au Festival d’Avignon. Je suis depuis début janvier chargée de communication culturelle et suivi protocolaire à la mairie de Périgueux, notamment en charge de la communication estivale.

Votre actu dans la communication ?

Ma nouvelle prise de fonction en collectivité territoriale, en accompagnement du changement impulsé par une nouvelle équipe municipale, très engagée pour faire de Périgueux la capitale du Périgord et “réveiller la ville”. Une attention toute particulière est donnée à la programmation culturelle et aux animations proposées par les différents acteurs périgourdins.

Votre dernier coup de coeur com’ ? 

Le site Internet de la Ville de Noisy-le-grand qui donne envie d’en savoir plus sur des sujets apparemment pas grand public, comme la rénovation urbaine. A découvrir ici. A Périgueux (je ne suis peut-être pas très objective), un coup de cœur pour les visuels du marché au gras (2ème vague d’affichage) qui a lieu en ce moment et qui modernise ce rendez-vous annuel très prisé. Banderoles et kakémonos sont actuellement positionnés sur la place de l’ancien hôtel de ville.

Quelles sont les évolutions à venir pour votre métier ?

Je pense que les services communication doivent toujours consolider leur place au sein des collectivités, en particulier réaffirmer leur rôle de conseiller stratégique. Dans un contexte de réduction budgétaire, il faudra être toujours plus imaginatif pour transmettre des messages porteurs, cohérents, mobilisateurs avec moins de moyens.

Propos recueillis par Cyrielle Torpe

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Discussion

  1. Tessy Djossèhttp://tessy.mondoblog.org

    Bravo Camille. Toujours aussi déterminée… Et, heureusement, je ne suis pas le seul à le penser. Bonne chance pour la suite !

Vous aimerez aussi

APACOM

Tour d’horizon des nouveaux adhérents – Bertin Condon

L’APACOM accueille chaque année de nouveaux adhérents. Nous leur avons demandé de répondre à un [...]

Lire la suite
APACOM

Tour d’horizon des nouveaux adhérents – Eric Litzler

Cette semaine nous vous présentons Eric Litzler, Directeur associé de l’agence Web Stratégies. Votre bio [...]

Lire la suite

Tour d’horizon des nouveaux adhérents – François MARSTEAU

François Marsteau, fondateur de l’agence 24presse.com nous a rejoints au sein de l’APACOM ce mois-ci. [...]

Lire la suite