TOUR D’HORIZON DES NOUVEAUX ADHÉRENTS : Karen Le Cannu

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Where is Brian ? Aucune idée. Mais je sais où est Karen. Experte en communication en langue anglaise, Karen LE CANNU vient d’ouvrir son agence, Aurrera Communications. C’est l’occasion de rattraper le temps perdu et vous présenter (enfin) son portrait :

 

Racontez-nous votre parcours…

Crédit photo Marine Monteils

Je suis britannique et conseillère en communication avec vingt ans d’expérience en agences et chez HSBC au Royaume-Uni, aux États-Unis et en France.

Je commence ma carrière en tant qu’analyste à la Banque d’Angleterre à Londres, où je m’occupe des systèmes de paiement, de la gestion des crises financières et du marché des devises.

Je m’intéresse beaucoup au rôle important des médias au début de la crise financière en 2007 quand une fuite d’information à la presse sur la stabilité d’une banque anglaise provoque une panique bancaire majeure.

Peu après, et grâce à ma collaboratrice actuelle en Allemagne, Nadja Vetter, je découvre le métier de la communication et je rejoins une agence de communication à Londres spécialisée dans la communication corporate, financière et de crise. Je m’occupe alors de clients dans le secteur de la finance et c’est un baptême du feu – mon arrivée coïncide à quelques mois près avec la faillite de Lehman Brothers. Une expérience vraiment intense !

Après neuf ans en agence, je passe de l’autre côté de la barrière au siège d’HSBC à Londres en tant que responsable globale de la communication externe pour la banque d’investissement. Cette expérience me permet d’exercer mon métier dans les quatre coins du monde. Mais je ne peux résister à une invitation à goûter à la vie à New York avec une agence de communication américaine. J’y travaille avec des clients internationaux comme Amundi et BNP Paribas.

Je rentre en Europe en 2020 et c’est alors que je fonde ma propre agence de communication, Aurrera Communications, à Bordeaux. Nous aidons les sociétés françaises et les dirigeants français à communiquer au mieux avec les publics internationaux en anglais et en allemand.

 

Qu’est-ce qui vous passionne dans la com’ ?

Ce que j’apprécie particulièrement dans la communication, c’est la collaboration forte entre les parties prenantes pour réussir les missions. Par exemple, la collaboration avec les dirigeants, l’équipe de communication, l’équipe de relations investisseurs pour développer des messages percutants et justes et puis la collaboration avec les journalistes pour assurer un alignement des attentes et d’intérêts de la société / des dirigeants et les publics concernés.

Quel serait l’évènement / l’élément marquant dans votre carrière de communicant ?

Il y en a beaucoup durant une carrière de vingt ans !

Le plus récent est d’avoir créé ma propre société.

Créer une société en étant nouvelle arrivante à Bordeaux n’était pas une évidence, cependant, je me suis rendu compte que mon expérience à l’international, ma connaissance du secteur financier et le fait que je suis anglophone étaient des éléments différenciateurs.

Après avoir longtemps travaillé principalement avec le secteur financier, j’accompagne désormais des sociétés françaises et leurs dirigeants pour leur communication en anglais dans de multiples secteurs. Par exemple, j’accompagne des sociétés dans la biopharma et la chimie, l’informatique et la transition énergétique avec du coaching en anglais (pour préparer les réunions avec des investisseurs), la rédaction d’articles en anglais, la traduction de communiqués de presse et des relations médias à l’international.

Je travaille avec des agences et sociétés basées partout en France et sur des projets à l’international. Je suis aussi ravie de prendre part à l’économie dynamique de Bordeaux et de Nouvelle Aquitaine, en accompagnant des sociétés qui sont à la pointe dans leurs secteurs d’activité.

Comment envisagez-vous l’avenir des métiers de la communication / de votre métier ?

Bien-sûr je n’ai pas un avis impartial sur cette question !

Je pense que les métiers de la communication ont un bel avenir devant eux. Le besoin de se faire comprendre et d’obtenir des informations claires et adaptées sont des besoins humains qui perdurent. Ce sont les façons de communiquer qui évoluent. Malgré l’innovation technologique qui nous permet de communiquer plus, mieux, différemment, ce sont les personnes qui restent au cœur des métiers de la communication.

 

Propos recueillis par Muriel MUNIER

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Le rôle des blogueurs dans l’e-réputation d’une destination

Les blogueurs et blogueuses sont devenus de véritables influenceurs de destinations. Ils peuvent accroître ou [...]

Lire la suite
APACOM

18/20 spécial créativité collective

A vos ciseaux et post-it ! Le 29 janvier 2015, un 18/20 exceptionnel vous attend au [...]

Lire la suite

Le Mannequin Challenge : un nouveau mode de communication pour les startups ?

En peu de temps, le Mannequin Challenge a eu l’occasion de faire plusieurs fois le [...]

Lire la suite