TOUR D’HORIZON DES NOUVEAUX ADHÉRENTS – SOLINE SCUTELLA

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Cette semaine, nous souhaitons la bienvenue à l’une de nos nouvelles adhérentes, Soline Scutella, Directrice Générale de Scutella Editions.

soline-scutella

– PARLEZ-NOUS DE VOTRE PARCOURS…

Native de Montpellier et d’origine italienne, je dévore les livres de la bibliothèque familiale très jeune et je pense, entre autres, à devenir libraire, un jour peut-être…

Je passe mon bac ES en 1989, j’entre à l’Université de Droit de Nice-Sophia-Antipolis et m’oriente vers le Droit International des Affaires. Après mon mémoire de Droit sur « Les aspects juridiques internationaux des expositions temporaires d’œuvres d’art et les politiques culturelles européennes » (ouf !), et parce que j’ai envie de découvrir l’univers du Marketing, qui est pour moi un domaine fascinant. J’obtiens mon MBA Design-Luxe à Paris en 1995 et je choisis, car j’ai bien besoin de vacances, de partir me promener en Allemagne. Séduite par ce pays, je m’inscris à l’Université de Braunschweig (le Nord, glagla, -17°C l’hiver !), je travaille pour la chaîne hôtelière Mövenpick et en profite pour apprendre la langue superbe de Goethe.

Je rentre en France à l’automne 1996 et décroche mon premier poste en 1997 dans une société de production de documentaires pour la télévision, spécialiste des grands mammifères marins : j’y rencontre et travaille avec les héros de mon enfance, les équipes de feu Commandant Cousteau, cadreurs, réalisateurs et ingénieurs de génie, et je deviens incollable sur les baleines, cachalots, requins et crocodiles, entre autres !

Après un passage par Annecy et le dessin animé chez les petits génies du net de Mégalo Studio, je rejoins le groupe Canal+ en 1999 pour la création de la chaîne de télévision tout info, I-télé, et j’occupe le poste de Directrice de production jusqu’au premier plan social du groupe Vivendi-Universal, qui licencie plus de 800 personnes en 2001.

Je passe 18 mois au chômage, sous le soleil de Marseille, ma ville de cœur, et je rejoins en 2003 la Charente et Angoulême en qualité de Directrice de l’association des Professionnels de l’Image, 16000 Images. Lors de mes 3 années passées dans cette structure, j’organise, à la demande de la mairie de Beijing, le Festival International de la Bande Dessinée à Beijing, dans le cadre de l’année France-Chine en 2005.

A l’automne 2006, je choisis de quitter le cadre salarié pour réfléchir à une création d’entreprise.

Et donc, après avoir promené mon sac à dos dans le monde entier pendant une vingtaine d’années et travaillé pour la télévision et le dessin animé entre 1996 et 2006, je décide de plonger dans l’édition de bandes dessinées en 2009 depuis mon QG d’Angoulême – dont je ne sors que très peu – sinon pour courir les festivals et rencontrer un public curieux et passionné !

J’y croise souvent la route d’auteurs talentueux qui, parfois, veulent bien faire un bout de chemin au sein de Scutella Editions.

– QUELS SONT VOS PROJETS COM’ ?

L’édition d’ouvrages de bande dessinée et de livres pour la jeunesse constitue déjà en soi un projet de communication de longue haleine car le travail commence dès un à deux ans avant la sortie d’un album, avec une stratégie de communication bien anticipée à mettre en place le plus tôt possible vis-à-vis des libraires, des enseignants, médiathécaires et responsables de festivals.

Le plus gros projet consiste dans la création, l’harmonisation et l’adaptabilité de l’ensemble des outils de diffusion, de promotion et de communication, afin d’établir le positionnement éditorial clair de la maison d’édition, en priorité son catalogue bien sûr, et son site internet.

– UNE DATE A RETENIR ?

La date à retenir pour moi, c’est 2016 ! La fin des ennuis sans fin dans la création d’une entreprise et son développement !

– QUELLE EST VOTRE RÈGLE D’OR EN COMMUNICATION ?

Ne jamais prendre le lecteur pour un imbécile !

Propos Recueillis par Maxime Lavandier

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Et toi, tu fais quoi dans la vie ?

Céline Réveillac, administratrice de l’APACOM et responsable de la commission Com Avenir, réagit à un [...]

Lire la suite

Les matins de l’Apacom : Que devient l’AFP ?

Jean-Louis Pany directeur du bureau bordelais de l’AFP qui couvre les infos en Nouvelle Aquitaine, [...]

Lire la suite

TikTok : un Atelier web pour comprendre le phénomène

TikTok, la nouvelle application en vogue chez les jeunes, était le sujet très attendu du [...]

Lire la suite