L’APACOM se manifeste et en voici les raisons !

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Au mois de juin 2020, l’APACOM annonçait rejoindre le mouvement #LaComSeManifeste. Un mouvement né de la volonté de plusieurs syndicats et associations de professionnels de la communication, de repenser et de faire évoluer les relations agences/annonceurs vers un partenariat vertueux et durable parce que profitable à tous. Odile Seiter, Vice-présidente de l’APACOM et pilote du Collège Agences, nous donne quelques détails et explications. 

QU’EST-CE QUE #LACOMSEMANIFESTE ?

LaComSeManifeste, comme son nom l’indique est un manifeste, un ensemble de recommandations, portées par l’UCC Grand Sud (Union des Conseils en Communication) et Leads (collectif d’agences de design), et soutenues par l’APACOM. 

Les agences ont été mises au coeur de ce projet afin de créer de meilleures relations avec leur clients, et d’aboutir sur un partenariat profitable à toutes les parties. Le collectif a à cœur de défendre les bonnes relations agences / clients, en donnant et expliquant les règles de bonnes conduites élémentaires.

« L’objectif est d’interpeler les annonceurs, publics comme privés, sur les règles élémentaires de bonnes relations entre une agence et un client et qui bénéficient à tous. Cela concerne les appels d’offres comme la relation de travail au long terme. » (Odile Seiter)

L’APACOM S’INVESTIt AVEC SON COLLÈGE AGENCES

#LaComSeManifeste est portée par des syndicats de professionnels, représentant uniquement des agences de communication ou de design de stands. La mission de  l’APACOM, c’est de porter la voix de tous les professionnels de la communication : nous rappelle Odile Seiter. 

« Rejoindre ce mouvement nous apparaît comme une évidence ! Depuis plus de 20 ans, l’APACOM s’engage pour valoriser la communication et aussi tenter de faire évoluer les perceptions comme nos conditions de travail. En cela, se mobiliser pour de meilleures relations entre agences et annonceurs c’est aussi s’interroger sur la chaine de valeurs qui marque nos métiers… Saisir l’opportunité d’avancer collectivement. » Nicolas CHABRIER, Président de l’APACOM.

« L’APACOM s’est rapprochée de l’UCC Grand Sud, via le Collège Agences car nos réflexions sur les modalités et les usages des appels d’offres et consultations (publiques comme privées) se rejoignaient. Nous devons tous promouvoir les bonnes pratiques et convaincre que nous en sortirons tous gagnants : gain de temps, d’argent, qualité des propositions et de la relation, etc. Nous avons naturellement proposé de soutenir ce mouvement,, être un relais d’un projet déjà existant et qui nous semblait juste. L’UCC a accueilli cette proposition de partenariat avec enthousiasme. Plus on parle du mouvement, mieux c’est ! » explique Odile Seiter. 

L’UCC, Leads et l’APACOM souhaitent prôner un discours positif, constructif et pédagogique. Odile Seiter nous donne quelques détails quant aux messages véhiculés par le mouvement : 

« C’est plein de bon sens, on veut expliquer aux clients qu’eux aussi vont être gagnants à respecter les règles des appels d’offres et dans leurs relations avec les agences de communication. On souhaite faire avancer les choses en tirant vers le haut et non pas vers le bas. On souhaite expliquer comment mieux agir, et non pas pointer du doigt les mauvaises attitudes. »

LES 7 GRANDS POINTS DU MANIFESTE

  1. Transformer le contrat qui lie les besoins des clients aux agences de communication.
  2. Éviter que les mauvaises pratiques deviennent la norme.
  3. Retrouver une reconnaissance et une considération dans le travail des agences : conseils, créativité, services, accompagnement…
  4. Éviter que les agences soient englouties par des centaines d’heures de compétition non-rémunérées.
  5. Protéger le travail des agences, c’est aussi protéger les clients.
  6. Au-delà du bon sens, n’oublions pas qu’il y a des lois.
  7. Définissons ensemble les nouvelles règles du jeu par un contrat équitable entre les besoins des clients et ceux de nos métiers.

VERS LE DEUXIÈME ACTE

C’est désormais « le deuxième acte » de la mobilisation qui se met en place. « Nous souhaitons imaginer d’autres choses ensemble, que nous pourrions créer, soutenir et partager au sein de nos différents réseaux ». Elle ajoute « si on peut rallier à nous d’autres structures de la région ou du territoire français, on le fera », le but étant de partager, de faire connaitre et grandir l’initiative.

LaComSeManifeste a décidé de faire un point mensuel avec l’APACOM afin de se tenir au courant de ce qui se fait et comment chacun contribue à faire connaitre et évoluer l’initiative. La prochaine rencontre des acteurs du mouvement, avec la présence de l’APACOM, est prévue pour début Septembre 2020. 

Vous pouvez retrouver l’intégralité du manifeste et le communiqué de presse ici !

Propos recueillis par Marie Chappaz

 

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

APACOM

RETOUR SUR LA NUIT DES RESEAUX D’AQUITAINE 2016

Le Lundi 7 mars, l’APACOM a lancé la 6e édition de la Nuit des Réseaux [...]

Lire la suite
APACOM

La “Boîte à outils du créateur d’entreprise”

Destinés aux futurs entrepreneurs, les ateliers “Boîte à outils du créateur d’entreprise” permettent d’aborder gratuitement [...]

Lire la suite

La saga des portraits des candidats – Fanny Roy

  Aujourd’hui, nous vous présentons FANNY ROY, Chargée de communication au CIC Sud-Ouest, qui revient [...]

Lire la suite