Mes amours de réseaux sociaux : quelles nouveautés ?

Publié le par chez APACOM. Modifié le

En 2019, les réseaux sociaux passent à la vitesse supérieure en termes de recherche d’adhésion. Après les scandales ayant entaché le sens de la déontologie de leur détenteur et le respect de la vie privée de leurs utilisateurs, les Zuckerberg & Co ont mis dans le top de leurs priorités le rétablissement de la confiance entre leur réseau social et leurs utilisateurs. En effet, le scandale Cambridge Analytica a mis Facebook sur la sellette devant le Congrès américain ainsi que sur la scène numérique mondiale. A la suite à ce désagrément, le baromètre de confiance 2018 indiquait que 60 % de la population ne faisaient plus confiance aux médias sociaux.

Le niveau d’intimité entre l’utilisateur et son réseau social s’est alors « étrangement » accru. Effectivement, les internautes les plus méfiants ou déçus, ou tout simplement les moins « accros » aux réseaux sociaux, les ont fuis, tandis que les autres sont restés, plus que jamais en demande de marques de confiance. La plupart des médias sociaux ont saisi cette opportunité pour développer de nouvelles fonctionnalités permettant de renforcer cette proximité avec leurs utilisateurs autour de la Personnalisation.

À chacun ses chaines

Les internautes peuvent avoir leurs « channels » ou chaines et désormais définir leur programme.

La vidéo étant devenu un médium privilégié sur les réseaux sociaux, les chaines vont permettre aux annonceurs de valoriser leur offre par certains spots inédits ou encore des avant-premières… mais surtout de fidéliser leurs fans en les distrayant et leur distribuer encore plus de « plaisir » via ce nouveau média dans le média.

Chez le petit frère d’Instagram, IGTV va offrir à sa jeune audience des vidéos plus longues à la manière de YouTube et offre maintenant la possibilité de définir son programme IGTV jusqu’à 6 mois ! Instagram ne tolérant pas les vidéos de plus de 60 secondes sur son fil d’actualité, IGTV permet à ses utilisateurs et surtout aux annonceurs de poster les 60 premières secondes d’une vidéo bien plus longue sur le fil d’actu. Au-delà d’1 minute, l’internaute est redirigé sur IGTV, l’appli additionnelle étant directement liée à Instagram.

Chez Facebook, c’est l’appli WATCH qui, avec son service Watch Party, va permettre à ses utilisateurs de poster des vidéos live sur Facebook, auprès d’une audience limitée cette fois. Contrairement à Facebook Live, ici seuls certains amis pourront participer à la vidéo en interagissant avec. Ici, ce n’est pas l’effet de masse qui prime mais la qualité de la relation entre le réseau social et l’internaute. Les annonceurs ne passent pas toujours en 1er sur Facebook, la preuve. La fidélisation de la base « utilisateurs » reste la priorité !

De nouvelles fonctionnalités relatives aux posts et commentaires

Sur Facebook, quand l’internaute mettra un commentaire, en l’occurrence sur Watch party, il pourra choisir de voir apparaître, soit sa photo de profil en accompagnement du texte, soit la vidéo de son commentaire ou soit un GIF choisi par ses soins. Une manière de valoriser l’utilisateur tout en personnalisant davantage son expérience sur la plateforme en question.

Idem sur Tweeter où le GIF et les émoticônes ont été enfin proposés directement via le réseau social à l’oiseau bleu. Les twittos, connus pour être des internautes ultra-disciplinés, peuvent aussi se démarquer en personnalisant leurs tweets déjà soumis à la rigueur des caractères limités.

Des likes personnalisés même en B to B

Après Facebook en 2016, c’est maintenant le géant du personnal branding professionnel Linkedin qui permet depuis cette année à ses utilisateurs de personnaliser leur « likes ».

Linkedin introduit désormais ses propres réactions pour offrir à ses utilisateurs un autre moyen d’engagement avec une publication. Cette nouvelle fonctionnalité de la plateforme a commencé à être déployée au printemps dernier sur l’interface desktop & appli mobile. On compte dorénavant 5 façon d’« aimer » les publications sur le réseau social californien.

La personnalisation semble être le maître mot des réseaux sociaux, du moins c’est ce que semble nous « raconter » la tendance… D’autres nouveautés, sont évidemment à venir, notamment à la suite des tests effectués par l’empire Zuckerberg, sans parler de la monétisation des « adds » et l’e-commercialisation qui ne cesse d’envahir la planète réseaux sociaux… A suivre…

Julie RANJARD – miss julie

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

APACOM

Une agence, un style : Nutrikéo

Nutrikéo est à l’honneur de la nouvelle édition « une agence, un style », destinée à découvrir ou [...]

Lire la suite
APACOM

Saga de portraits des candidats (8) – Michèle Walter-Canalès

Aujourd’hui nous vous présentons Michèle Walter-Canalès, Chargée de mission communication presse à la Mairie de [...]

Lire la suite
APACOM

Enquête sur la répartition des stages par secteur de la communication

L’EFAP Bordeaux, École des Métiers de la Communication, a réalisé une enquête interne afin de [...]

Lire la suite