Tour d’horizon des nouveaux adhérents : Elodie SANSOULH, Directrice de Communication De Naval Group à Angoulême

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Nous souhaitons la bienvenue à Elodie Sansouhl, Directrice de Communication De Naval Group à Angoulême. 

 

Racontez-nous votre parcours …

J’ai su très tôt que je voulais faire de la Communication. J’ai donc pu orienter mes études vers cet objectif, en découvrant les différents aspects de ce secteur d’activité lors de mes stages en agences de presse, institutions publiques, entreprises… J’ai ainsi pu avoir une vision assez large des différents métiers. En 2003, j’ai été diplômée d’un DESS « Communication et développement des territoires ».
J’ai commencé ma carrière en 2004 en tant que Chargée de communication / marketing chez Optic 2000 pendant 4 ans. Une belle opportunité de faire le lien entre les enjeux marketing et la communication.  Mais en 2008, j’ai souhaité me rapprocher de ce qui m’anime profondément : l’intérêt général et les missions de service public. J’ai donc  rejoint l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (ANDRA) en tant que Responsable Communication Industrielle : un univers passionnant ! Les enjeux sont énormes : il faut expliquer, rassurer sur ce sujet des déchets radioactifs qui soulève d’importantes questions, environnementales, éthiques, sociétales. Le challenge est quotidien, et la gestion de crise régulière. Une expérience hors du commun pour une communicante ! En 2016, j’ai souhaité poursuivre mon parcours chez un autre industriel de taille : Naval Group. Aujourd’hui, je suis Directrice Communication sur le site d’Angoulême : 900 personnes, des produits exceptionnels, des savoir-faire et des expertises rares… Participer à la construction des sous-marins est une mission incroyable !

 

Qu’est-ce qui vous passionne dans la communication ? 

La communication permet de se questionner, de questionner le monde, de donner du sens. J’aime cette dynamique qui permet de mettre les choses en perspective, d’embarquer un public et de fédérer les personnes.  Aujourd’hui, je suis fière de constater que la communication a une place centrale dans les politiques mises en place. Le DirCom d’aujourd’hui apporte une vision stratégique, un conseil souvent déterminant pour orienter et accompagner les actions.
Au quotidien, la diversité des actions et des sujets fait qu’on ne s’ennuie jamais .

 

Quel serait l’événement marquant de votre carrière de communicantE ? 

La question est difficile, car chaque événement, chaque mission apporte quelque chose de nouveau, et me marque donc d’une  façon ou d’une autre. Mon leitmotiv, c’est « se faire plaisir! ».  

 

Comment envisagez-vous l’avenir des métiers de la communication ?

Selon moi, deux mots clés vont guider le métier de communicant demain : adaptabilité et réactivité ! Le métier doit continuer d’évoluer puisque intrinsèquement, être communicant, c’est savoir s’adapter au monde qui nous entoure. Cela passe évidemment par l’appréhension des nouveaux outils mais aussi par un état d’esprit agile. Tout va de plus en plus vite : il faut se réinventer sans cesse, dans le fond et dans la forme. L’avenir s’annonce donc passionnant !

 

 

Propos recueillis par Emilie Sadeyen

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

APACOM

Lancement international du magazine Le Point – Rendez-vous en France

Atout France, l’agence de développement du tourisme de la France, et le magazine Le Point [...]

Lire la suite

Les Trophées de la Com. Sud-Ouest en streaming !

L’APACOM et le Club de la Com Midi-Pyrénées organisent le 1er concours de communication inter-régional : [...]

Lire la suite

Découvrez Naddymess, le Gorafi des startups

C’est vendredi, et qui dit vendredi dit… weekend ! (pour la plupart des lecteurs de ce [...]

Lire la suite