Appel d’offres, consultation d’agences : un casse-tête ?

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Agences Annonceurs 34 agences consultées pour 1 appel d’offres, aucun ciblage d’agences selon leur profil et donc au mieux 10% de chance de solliciter les professionnels adéquats, 5 jours pour répondre à la consultation, « convocation » de toutes les agences en webinar à la même heure et aucun espace consenti à l’échange et la rencontre….

Cette situation serait-elle caricaturale ? Oui, mais pas tant que ça… Ça vous chatouille ou gratouille ? En tout cas c’est étonnant, qui y gagne ? Et quoi ?

Ce qui est certain, au-delà des clivages et tensions que cela peut générer entre agences ou entre agence-annonceur, ce sont nos métiers de communicant qui en pâtissent et en ressortent dévalorisés tant en agence que dans les services de communication.

Comment sortir de ces situations et bannir ces pratiques ? Par le haut, certainement et de manière constructive.

La question que l’on peut se poser est de savoir si les commanditaires – « annonceurs », publics comme privés – et les experts qui peuvent apporter des conseils et des solutions – agences comme indépendants – se connaissent finalement bien, identifient les contraintes de chaque côté, les engagements auxquels nous tenons comme les valeurs qui régissent nos agences et donc nos entreprises… ?!

A leur décharge, les « clients » sont quelque fois perdus face à la pluralité de nos métiers. Le champ de la communication est tellement vaste ! Et les acteurs toujours plus nombreux. Conscients aussi que, dans les organisations, les circuits de décision, les services achats souvent éloignés de la culture communication ne facilitent pas le contexte.

Alors… maintenant, que faisons-nous ? Quelques pistes.

Défendre au quotidien nos métiers et nos structures, et les valoriser : parlons de nous et de ce que nous faisons de beau avec nos clients ! Défendre non pas dans une posture de résistance corporatiste mais une ténacité constructive contre la médiocrité. Qu’avons-nous tous à y gagner ? Des services communications reconnus par leur hiérarchie, des agences reconnues par la valeur qu’elles apportent à leurs clients.

Revendiquer notre liberté de choix. « Cher Monsieur, chère Madame, au vu du nombre d’agences consultées – 34 tout de même et merci de tous nous avoir mis en copie apparente – nous ne répondrons pas à votre consultation. Bonne lecture et bon courage ! »

« Rappeler » avec humilité à toutes nos parties prenantes l’importance du brief agence pour formaliser les choix avant la consultation et éviter les contre-sens, que des chartes existent avec des règles simples et équitables qui facilitent nos collaborations. La Charte agences / annonceurs de l’Apacom, signée en 2014, est toujours un outil performant et valorisant par une méthode simple et efficace !

Inviter nos clients et prescripteurs dans nos agences pour leur présenter nos méthodes de travail et nos impératifs au quotidien : un “vis ma vie” que l’on peut aussi envisager chez eux. Ou une “Journée Agences ouvertes“… Tiens, tiens, c’est le 24 mars prochain dans toute la France et notamment dans notre région.

Proposer des rencontres métiers pour mieux rendre compte de la diversité et donc de la richesse de nos structures : c’est quoi aujourd’hui une agence de RP et d’influence ? Une agence SEO, son périmètre, ses caractéristiques ? Que fait-on au quotidien dans une agence spécialisée en Social Media ? Quelles différences entre une agence de design graphique et une autre experte en développement de sites Web ? Quand faire appel à une agence media ?…

Concentrer nos efforts sur les bonnes pratiques à favoriser et évangéliser ! Et renoncer à vouloir convaincre celui qui ne veut pas. Et se poser la question : qu’attends-je de mes clients ? Qu’attends-je de mes fournisseurs ? Qu’est-ce qui est important au regard de la stratégie de ma structure ? Et pourquoi se le dire en toute simplicité…

Enfin, faire preuve de bienveillance, à tous les niveaux, et pour chacun de nous…

Nous formons ces vœux… pour 2020 ! Nous sommes encore dans les temps 😉

Odile Seiter et Alain Gross, pour le Collège Agences

Vous souhaitez nous rejoindre ? Scrutez les e-mailings d’invitation du Collège Agences ou contactez l’Apacom !
Pour mémoire, une agence c’est : 1 dirigeant et au moins 2 salariés, dans les métiers de la communication

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

anglais communication

La com’ et l’anglais : est-on en train de tuer le français ?

Les communicants le savent bien : l’anglais est partout. Nous faisons de l’inbound marketing, du storytelling, [...]

Lire la suite

Le Dircom n’en finit pas de se réinventer

Avec l’essor du digital, nous avons une multitude d’informations à portée de main, ce qui [...]

Lire la suite

Quand les publicitaires se mettent en quatre pour Noël !

Dès le mois de novembre, les jouets et autres trésors s’affirment à grands renforts publicitaires… [...]

Lire la suite