Tour d’horizon des nouveaux adhérents : Emilie Letellier

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Nous souhaitons la bienvenue à Emilie Letellier, productrice et fondatrice de Libellule Productions.

 

Racontez-nous votre parcours…

J’ai toujours été attirée par l’image et le message qu’elle véhicule. Ne sachant pas très bien comment exploiter cet intérêt, j’ai combiné des études de commerce/marketing et une formation professionnelle de comédien, à Paris. J’ai effectué différents stages pour parfaire mes connaissances : en télé, en cinéma, en publicité, avant d’obtenir mon premier poste en médias événementiels. J’ai ainsi découvert que ma place était à l’organisation, la coordination, la créativité et la réalisation, davantage qu’au devant de la scène. Arrivée à Bordeaux, j’ai occupé un poste de directrice de production & clientèle dans une agence de production audiovisuelle pendant près de 6 ans. Magnifique expérience, des rencontres très riches et un apprentissage accéléré du domaine de l’audiovisuel, alors en pleine mutation. Aujourd’hui, j’ai ma propre agence de conseil en communication audiovisuelle, qui allie l’accompagnement à la production de contenus vidéo, motion design et visite virtuelle. Le parcours était long à ajuster mais, avec mon équipe de 6, je me sens parfaitement à ma place dans cette belle aventure !

 

Qu’est ce qui vous passionne dans la com’ ?

La com’ me passionne par sa diversité. Tout est sans cesse en mouvement : les entreprises, les individus qui la constituent, les messages à véhiculer, les outils disponibles pour le faire… Nous devons nous réinventer à chaque instant, trouver des solutions, nous adapter, découvrir de nouveaux métiers qu’il va falloir que l’on traduise au plus juste. Je suis d’une nature curieuse et en communication il faut comprendre, écouter et savoir retranscrire. C’est créatif, c’est passionnant. 

 

Quel serait l’évènement / l’élément marquant dans votre carrière de communicant ?

Je dirais que la première fois que j’ai remporté un appel d’offres public a marqué un tournant dans ma carrière. J’ai alors senti que tout était possible et que chaque projet était à ma portée. Cela a changé radicalement mes objectifs (devenus sans limite) et ma vision sur les choses : un contenu de qualité bien présenté peut faire la différence et la communication arrive véritablement en appui au sein de l’entreprise, que cela soit en interne qu’en externe.

 

Comment envisagez-vous l’avenir des métiers de la communication / de votre métier ?

Je pense que les métiers de la communication ont été souvent relayés au second plan, perçus comme accessoires. Aujourd’hui, ils se retrouvent au centre des problématiques et de la stratégie d’entreprise. Cette vérité va perdurer à mon sens car les gens ont besoin de lien, besoin de créer du sens, besoin de communiquer entre eux et avec les autres. Il me semble que le métier de la production audiovisuelle va également dans cette direction. Les supports vidéo n’ont jamais été aussi présents. La vidéo – et j’entends par cela les films, le motion design, la visite virtuelle, le drone, etc – va continuer de prendre l’espace et d’être un enjeu stratégique pour les entreprises qui exploitent les outils digitaux. Nous ne sommes peut-être qu’aux prémices de ce beau métier !

 

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Communiqué de presse : #LaComSeManifeste

L’APACOM se manifeste ! En effet, notre association rejoint le mouvement #LaComSeManifeste pour défendre les [...]

Lire la suite

La Tribune lance sa 1re édition du Réseauteur Bordeaux

Lundi 14 janvier au soir, nous étions nombreux à répondre à l’invitation de La Tribune [...]

Lire la suite

Les réseaux sociaux sont morts, vive les réseaux sociaux !

Il y a quelques semaines le Huffington post publiait un billet d’humeur intitulé « Les réseaux [...]

Lire la suite