TOUR D’HORIZON DES NOUVEAUX ADHÉRENTS : Maxime ROBERT

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Coup de théâtre ! Un nouvel adhérent a rejoint l’APACOM ! Lever de rideau sur Maxime ROBERT, chargé de communication au Carré-Colonnes de Saint-Médard-en-Jalles :

Portrait homme dans un théâtre

Racontez-nous votre parcours…

Après un Master Communication et Générations, spécialisé autour du public senior et des liens intergénérationnels, j’ai débuté ma carrière professionnelle au TnBA en tant qu’attaché à la communication. J’ai pu y découvrir le monde culturel, ses enjeux, ses contraintes et ses émerveillements. J’ai ensuite pris le chemin de la Savoie pour rejoindre l’équipe de la Compagnie de théâtre Demain dès l’Aube qui entamait son premier festival d’arts vivants, en plein air, dans le parc de Malaz sur la commune de Seynod face au Mont-Blanc. De retour en terre bordelaise, j’ai pu retrouver le chemin du TnBA pour quelque temps puis voguer ensuite vers un poste de chargé de communication au sein de la Scène nationale Carré-Colonnes où je suis notamment en charge de la communication du FAB – Festival International des Arts de Bordeaux Métropole depuis 4 ans maintenant. 

 

Qu‘est-ce qui vous passionne dans la com’ ?

La volonté de transmettre un message, de s’adapter à son public cible, de se questionner, de s’adapter. Ce qui me passionne plus que tout, c’est la démarche projet qui enrobe la communication et encore plus dans le milieu culturel. Cette dimension renouvelle sans cesse le quotidien et permet d’éviter la monotonie. 

 

Quel serait l’évènement / l’élément marquant dans votre carrière de communicant ?

C’est pour moi l’organisation de ma première édition du FAB en 2018. J’ai pu y découvrir l’envers du décor d’un festival de grande ampleur qui dure presque 3 semaines. L’accueil des festivaliers dans notre QG sur les quais de Bordeaux, la gestion de la diffusion de nos supports durant le festival pour assurer la mobilité des publics ainsi que la gestion partenariale pour assurer le relais en communication auprès des différents partenaires sont autant de points qui ont construit mon parcours de chargé de communication culturel. 

 

Comment envisagez-vous l’avenir des métiers de la communication / de votre métier ?

Je l’envisage avec plus de médiation et de sensibilisation auprès de nos collaborateurs quotidiens afin de replacer la communication à son endroit, celui d’une plus-value professionnelle, d’une légitimité acquise et non à démontrer, d’une expertise autour des publics, d’une connaissance des outils techniques et méthodologiques.

 

Propos recueillis par Muriel MUNIER

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Logo du club

Lancement du Club des Indestructibles

Mercredi 15 mai, à l’Estrade à Bordeaux, s’est tenu le lancement tant attendu du Club [...]

Lire la suite

TOUR D’HORIZON DES NOUVEAUX ADHÉRENTS : MARILYN GODALIER

Après des débuts dans la grande distribution et une transition réussie vers le secteur bancaire, [...]

Lire la suite
Portrait de Delphine GUIVY

Portrait de candidate : Delphine Guivy

Delphine Guivy propose sa candidature pour intégrer le Conseil d’Administration de l’Apacom qui sera partiellement [...]

Lire la suite