Marina Bellouin-Volant : qu’en est-il de la communication interne aujourd’hui ?

Publié le par chez APACOM. Modifié le

id-2Aujourd’hui, l’APACOM a le plaisir de vous présenter Marina Bellouin-Volant, l’actuelle responsable régionale de l’Afci (Association Française Communication Interne). Créée en 1989, l’Afci est l’association française de référence en communication interne. Elle regroupe près de 500 membres, professionnels de la communication représentant tous les secteurs d’activité, répartis dans toute la France.

L’ambition de l’Afci est double :

  • renforcer la place de la communication interne dans les organisations et les pratiques de management,
  • accompagner les évolutions de la communication interne pour en faire une fonction stratégique au service de la performance économique et sociale des entreprises.

Marina Bellouin-Volant nous parle ici de la communication interne, de ses enjeux actuels, de la communication auprès de la jeune génération, et de la communication interne face aux outils numériques. Interview !

Bonjour Marina Bellouin-Volant, pouvez-vous nous dire en quoi consiste la communication interne ?

La communication interne regroupe l’ensemble des actions de communication réalisées au sein d’une entreprise/organisation à destination de ses salariés. L’objectif est généralement de favoriser l’information, l’intégration et l’adhésion des collaborateurs.

Mais la communication interne est indissociable de la communication managériale que nous pourrons définir comme cela : une communication portée directement par les managers, en vue de mobiliser leurs collaborateurs au service de la performance économique et sociale de leur entreprise/organisation.

D’une posture « outils », la communication interne est aujourd’hui globale et stratégique. Elle intervient à tous les niveaux et sur tous les sujets de l’organisation. Elle peut aussi être appelée « business partner ». Elle repose principalement sur 2 piliers :

  • Communiquer pour informer
  • Communiquer pour engager

Quels en sont les enjeux actuels ?

Dans le paysage des entreprises aujourd’hui on peut identifier 3 typologies d’entreprises : les entreprises dites traditionnelles (pyramidales), les entreprises dites libérées et les entreprises en transition ou en réflexion sur leur organisation, leur management.

L’enjeu majeur pour la communication interne est d’accompagner le développement et la performance de l’entreprise quelle qu’elle soit. Cela nécessite parfois de revoir ses propres fondamentaux et de se remettre aussi en question sur ses pratiques et ses outils.

Une communication interne efficace (stratégie et outils) est faite pour, par et avec les collaborateurs de l’entreprise. Les collaborateurs changent, les organisations changent, la communication interne doit s’adapter, voire anticiper.

Communiquez-vous auprès de la jeune génération ? Si oui, comment ?

La jeune génération est 3.0. Pour communiquer avec ces publics, il s’agit plutôt d’entrer en conversation avec eux, de créer des espaces où ils peuvent se faire leur propre opinion, interagir directement avec toutes les parties prenantes de l’entreprise, sur tous les sujets. Avec la jeune génération, les espaces physiques et les espaces temps deviennent aussi outils de communication. Il faut pouvoir intégrer dans l’organisation de la flexibilité et du nomadisme. La communication interne est la courroie de transmission entre une direction générale qui ne saurait pas forcément comment procéder et les équipes.

Comment la communication interne s’adapte-t-elle aux outils numériques et aux médias/réseaux sociaux ?

Si on regarde les outils numériques et les réseaux sociaux internes, ce sont de formidables moyens de communication pour transmettre l’information, faciliter le quotidien opérationnel, et entretenir le lien entre les collaborateurs. La communication interne est un des fervents acteurs et défendeur de la digitalisation des entreprises. Mais je dis bien entretenir car tous ces outils ne seront efficaces que si l’entreprise sait maintenir dans son mode de fonctionnement et dans ses rituels, des temps d’échanges et de rencontres physiques. Tout à chacun est plus facilement enclin à échanger virtuellement avec quelqu’un qu’il aura préalablement rencontré.

Si on regarde les médias/réseaux sociaux externes, ils sont les témoins de la qualité de notre travail et de l’efficacité de la communication interne d’une entreprise. « Ce qui se fait à l’intérieur se voit à l’extérieur ». Les réseaux sociaux peuvent être de formidables outils d’évangélisation des marques (corporate, commerciales et employeur), et nous (l’entreprise, les dirigeants, les communicants) devons l’encourager. Mais en interne, l’entreprise et ses collaborateurs doivent être authentiques pour réussir à entrer en conversation avec ses parties prenantes.

Un dernier message que vous souhaiteriez transmettre sur votre métier, vos fonctions ?

La communication interne et managériale est un métier passionnant que j’aime comparer à l’artisanat. L’art subtil de manier les exigences de rentabilité et de performance des entreprises avec le plaisir et le bien-être des collaborateurs. Et comme chaque entreprise est un corps social différent avec sa propre histoire, ses propres valeurs, son propre fonctionnement, on ne peut pas industrialiser la communication interne, c’est à chaque fois du sur-mesure, de la dentelle.

Un grand merci à Marina Bellouin-Volant pour cette interview.

Propos recueillis par Julie Nadin

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

APACOM

Le manifeste de la nouvelle créativité

La délégation Customer Marketing de l’AACC a mis en ligne son troisième think tank : le [...]

Lire la suite
APACOM

Les 5 extensions web du bon communicant

Si vous ne les connaissez pas déjà, voici cinq outils qui vont vous faciliter la [...]

Lire la suite

Les “Trophées RSE Aquitaine”, deuxième édition

La CCI Aquitaine organise une seconde édition des « Trophées RSE » destinés à distinguer [...]

Lire la suite