Une cartographie à quatre mains

Publié le par chez APACOM. Modifié le

Bonjour Jacques Bardet, vous êtes à l’origine du projet Cartographie. Quelle a été la genèse de ce projet ?
Jacques Bardet: Ce projet est né d’une demande du Conseil d’administration. Durant son séminaire de mars 2012, il a identifié le besoin d’améliorer la lisibilité de notre importante production associative : 40 manifestations en 2011 (soit près d’une par semaine travaillée…!), des actions de ressource et le dispositif de communication. Sa demande est d’apporter de la clarté au service de trois objectifs :  motiver l’implication des adhérents, valoriser l’association au regard de ses interlocuteurs extérieurs, et assister le Conseil dans son rôle de pilote.

Ce travail de cartographie mené pendant un an a abouti sur le document « Les productions de l’APACOM » qui permettra aux adhérents de mieux comprendre les champs d’action de leur association. L’APACOM en cinq verbes, comment êtes-vous arrivés à ce résultat ? 
J.B.: Pour décrire les commissions d’événement qui sont au coeur de la problématique, nous disposions de nombreuses informations : nom, lieu, fréquentation… Mais ces «entrées» étaient de faible valeur ajoutée. Aussi pour dégager des axes forts, nous avons créé un index qui reprend l’objet principal des événements : «S’informer», «Échanger», «Évoluer», «Communiquer», «Valoriser» ; à l’infinitif pour la dynamique de ce mode. Le choix de ces verbes a fait l’objet de discussions animées avec les administrateurs, tout particulièrement avec Charles-Marie Boret que je remercie ici pour sa contribution décisive.

C’est Magali Balech qui a traduit les résultats de ce travail en images. Comment s’est déroulée votre collaboration ?
J.B.: Après avoir réuni l’ensemble des informations exploitables (indexation, base de données),  j’ai transmis le dossier à Magali pour qu’elle traduise graphiquement notre vision ; elle est arrivée directement aux créations que vous connaissez.

Le mot de la fin ?
J.B.: J’espère que ce travail va apporter à l’association et répondre aux attentes du Conseil bien sûr ; dire aussi qu’il a été réalisé par une jolie équipe constituée de Magali Balech, Florence Delouche et Séverine Loyer-Adnet. C’est donc une Cartographie à 4 mains…

Propos recueillis par Béatrice Vendeaud


 

Partagez cet article !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

APACOM

Le tant attendu Material Design de Google

Lors de la Google I/O 2014 (conférence annuelle organisée par Google à San Francisco en [...]

Lire la suite
APACOM

BioBx – La création digitale sans frontière

BioBx et une expérience créative/éducative conçue pour connecter la scène digitale des villes de Bilbao [...]

Lire la suite

Typ-Ex 2016 : la 2ème édition organisée par Sup de Pub arrive bientôt

Tous à vos agendas ! Vendredi 18 novembre à 17h30, Sup de Pub organise sa [...]

Lire la suite